TEST: 2269

L’Indefinite Leave to Remain ne remplace pas le Settled Status

Par Clara Grouzis | Publié le 15/12/2020 à 17:49 | Mis à jour le 15/12/2020 à 17:53
Photo : imattsmart-unsplash
settled status UE Brexit résident ILR

Le Consulat de France au Royaume-Uni vous conseille de faire une demande de settled status, même si vous disposez de l’Indefinite Leave to Remain.

L’Indefinite Leave to Remain (ILR) est un titre de résidence permanent qui se matérialise sous la forme d’une carte, d’une lettre du Ministère de l’Intérieur britannique (Home Office) ou d’un tampon sur le passeport. Même si vous bénéficiez de ce titre, il vous est conseillé de faire la demande de Settled Status avant le 30 juin 2021.

En effet, votre permis Indefinite Leave to Remain (ILR) peut avoir perdu sa validité si vous vous êtes absentés du Royaume-Uni pendant plus de deux années consécutives. De plus, le settled status est le seul document qui garantisse la protection de vos droits dans le cadre de l’accord de sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne. Enfin, le settled status est un document numérique, ce qui peut faciliter le contrôle aux frontières.

 

 

Le settled status est reconnu de la même façon que peut l’être l’ILR au Royaume-Uni. Toutefois, l’ILR n’est pas protégé par l’accord conclu entre l’UE et le gouvernement britannique. Il est donc nécessaire de disposer de ce nouveau permis de résidence (settled status) qui vous permettra d’assurer la protection de vos droits après le 1er janvier 2021.

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics ! 

Clara Grouzis journaliste Londres

Clara Grouzis

Etudiante en troisième année à Sciences Po Aix et passionnée, je me destine au journalisme
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale