TEST: 2269

Les Gardes de la tour de Londres menacés à leur tour de licenciement

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 21/07/2020 à 15:04 | Mis à jour le 21/07/2020 à 15:15
Photo : amy leigh barnard - unsplash
tour londres licenciement

Les gardes d’apparat de la Tour de Londres, alias les “beefeaters”, qui ont pour mission de protéger les joyaux de la couronne britannique et d’accompagner la visite du monument par les touristes, vont devoir pour la première fois depuis la formation de l’unité par henry VII en 1485, faire face à un plan de licenciement.

En effet, la pandémie a contraint la fondation Historic Royal Palaces à fermer les six sites qu’elle gérait parmi lesquels les palais de Kensington et de Hampton Court ainsi que la Tour de Londres. Ces décisions forcées ont mis à mal ses finances qui provenaient à 80 % des visiteurs. Conséquence : un déficit de £ 98 millions pour l’exercice de cette année.

La tour de Londres accueille plus de 3 millions de visiteurs chaque année, ce qui en fait l’attraction britannique payante la plus visitée. Bien que le site ait rouvert ses portes depuis le 10 juillet, la restriction du nombre de visiteurs à 1000 par jour pour des raisons sanitaires, contre 12 000 habituellement, ne sera pas suffisante pour compenser les pertes financières.

Le directeur général de la fondation Historic Royal Palaces, John Barnes, s’est dit « dévasté par ce plan de licenciement qui s’avère cependant nécessaire pour la survie de l’organisation. »

 

Sibylle Marin

 

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale