Mercredi 16 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les européennes : « Une bataille pour l’âme de l’Europe »

Par Marie Colombier | Publié le 21/05/2019 à 11:06 | Mis à jour le 21/05/2019 à 12:29
Photo : @ Archives privées de Jan Rostowski
Jan Rostowski Change UK élections européennes Brexit

Quelques jours avant un scrutin qui va certainement bouleverser le paysage politique britannique, rencontre avec Jan Rostowski, candidat pour Change UK aux élections européennes.

Né à Londres, universitaire, économiste et homme d'État, Jan Rostowski a exercé sa carrière politique en Pologne en tant que Ministre des Finances puis vice-président du Conseil des ministres. Aujourd’hui en deuxième position sur la liste du Change UK à Londres, il appelle les ressortissants européens installés au Royaume-Uni à voter le 23 mai prochain.

Lepetitjournal.com Londres : Pourquoi vouloir devenir eurodéputé britannique ?

Jan Rostowski : Je n’avais pas particulièrement envie d’être député européen. Je n’ai pas posé de candidature en Pologne. En réalité, c’était une question de timing. Fin mars, lors du Sommet européen, j’ai réellement été convaincu que c’était le bon moment et le bon endroit pour me porter candidat. Le projet du Brexit commençait à s’écrouler. Nous avions un créneau pour le faire chavirer. Et c’est bien ce que je compte faire.

Pourquoi avoir rejoint le parti Change UK ?

Selon moi, Change UK est le parti le plus radicalement et ouvertement pro-européen de tous les partis britanniques. Il incarne la vision la plus intéressante pour l’avenir. C’est une vision de coopération et d’ouverture au niveau national et international.

Il faut rappeler que Change UK est un parti créé fin février par des députés dissidents travaillistes et conservateurs fatigués par les mensonges de leurs partis qu’ils jugent trop extrêmes. Favorable à la tenue d’un second référendum, ce parti est celui du centre pro-européen.

 

Archives privées de Jan Rostowski
@ Archives privées de Jan Rostowski

 

Quelle est la vision de Change UK ?

Nous souhaitons stopper le Brexit, évidemment. Mais nous voulons aussi changer le système politique britannique en profondeur pour éviter de reproduire le Brexit. Par exemple, nous souhaitons rapprocher le citoyen de la politique en créant un système de démocratie participative mêlant experts-politiques-citoyens. En Pologne, nous avons des « budgets citadins » laissés aux citoyens qui le gèrent via des référendums locaux, pourquoi ne pas instaurer cela ici ?

Est-ce que les élections européennes vont changer la donne ?

Le Brexit est en train de s’effondrer ; ses mensonges sont enfin dénoncés. Il est en train de rebattre les cartes politiques britanniques entraînant la dislocation des deux partis majoritaires. Le parti conservateur vit une véritable césure et nous allons certainement assister à une entrée du Brexit Party au Parlement. Il est temps que le centre pro-européen se manifeste. Je suis persuadé que ces élections vont donner un nouvel élan européen à la politique britannique. Je pense qu’un second référendum aura lieu.

Pensez-vous pouvoir stopper le Brexit ?

Je suis convaincu par cette bataille pour l’âme de l’Europe. Je ne crois pas que le Royaume-Uni quittera l’Union européenne. Mon rôle en tant que député européen sera de convaincre la nouvelle Commission et les membres du Conseil européen d’accorder plus de temps au Royaume-Uni. La date butoir de la fin octobre arrive bien trop tôt. Avec 60 Conseils européens des Ministres des finances à mon actif, je me sens armé pour ce rôle.

Que pouvez-vous dire aux citoyens européens de Londres ?

Votez pour les partis pro-européens lors des élections européennes. Il faut absolument que vous défendiez vos droits sur le sol britannique. Etant britannique et polonais, et européen avant tout, je souhaite représenter tous les citoyens européens de Londres. J’aimerais élargir leurs droits notamment le droit de vote aux élections générales. Pourquoi les Canadiens et Américains pourraient-ils y participer mais pas les citoyens européens ?

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet