Les européennes : un référendum par procuration ?

Par Marie Colombier | Publié le 09/05/2019 à 10:05 | Mis à jour le 09/05/2019 à 10:21
élection européennes Londres Royaume-Uni Brexit Europe

C’est officiel, le Royaume-Uni participera aux élections européennes. Mardi, le vice-Premier ministre a annoncé aux électeurs britanniques qu’ils devront voter le 23 mai 2019 prochain.

À l'origine, ces élections n'étaient pas prévues puisque le Royaume-Uni devait quitter l’Union européenne avant cette date. Faute de majorité sur le processus de sortie, et ce malgré deux reports, les élections doivent donc être organisées à la hâte. Assez ironique pour un pays qui souhaitait quitter l’UE. De plus que la facture représente un coût de £109 millions ! 73 députés britanniques siègeront donc au Parlement européen pour quelques mois, voire plus selon l’aboutissement des discussions sur le Brexit.

Le Brexit est le thème central de la campagne électorale avec la création de deux nouveaux partis : l’un pour le Brexit (Brexit party) et l’autre europhile (Change UK – The Independent Party). Les sondages révèlent un désaveu des partis centraux considérés responsables de l’engluement de la situation politique. Il en ressort surtout une grande division des britanniques sur la question du Brexit faisant de ces élections un deuxième référendum de facto.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale