L’Ecosse appelle l’Angleterre à renforcer ses mesures sanitaires

Par Charles Flageul | Publié le 24/09/2020 à 15:17 | Mis à jour le 16/11/2020 à 18:17
Photo : Connor Mollison - Unsplash
écosse coronavirus mesures sanitaires

Afin de lutter collectivement contre la propagation active du virus dans le pays, Nicola Sturgeon, la Première ministre d’Ecosse, invite les provinces britanniques à s’entendre sur des restrictions sanitaires communes.

 

Selon le médecin-chef anglais, Chris Whitty, l’Angleterre devrait s’accorder sur la politique sanitaire des autres régions britanniques comme l’Ecosse qui interdit désormais les rassemblements familiaux, encourage ses habitants à ne plus voyager à l’étranger et ferme temporairement les bars et restaurants.

La Première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, a prévenu Boris Johnson qu’il était impératif de mettre en vigueur des règles anti-Covid encore plus strictes même si elles sont impopulaires. Ainsi, l’Ecosse, le Pays de Galle et l’Irlande du Nord ont mis en place des nouvelles restrictions sur les rassemblements familiaux contrairement à l’Angleterre.

Chris Whitty pense que l’Angleterre est la région britannique la plus laxiste en termes de mesures sanitaires : « Fermer les bars et restaurants à 22h ne permettra pas d’échapper à une deuxième vague épidémique. » explique le scientifique. Selon lui, si l’Angleterre ne renforce pas ses consignes sanitaires maintenant, de nouvelles restrictions seront inévitables cet hiver comme l’interdiction des réunions familiales et la fermeture temporaire des pubs.

La Première ministre écossaise a récemment déclaré que le plan de lutte contre le coronavirus proposé par Boris Johnson devant le Parlement ne serait pas suffisant pour stopper la vague épidémique dans le pays. Par conséquent, Nicola Sturgeon appelle à une plus grande communication entre les provinces britanniques et le gouvernement afin de se mettre d’accord sur des solutions capables de faire ralentir la circulation du virus au Royaume-Uni. Ce lundi, les médecins-chefs des quatre provinces britanniques se sont réunis pour parler de la gestion de la crise sanitaire, ils espèrent que le gouvernement parviendra à les écouter.

 

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics.

Sur le même sujet
Charles Flageul - Journaliste Londres

Charles Flageul

Étudiant en Troisième Année à Sciences Po Aix, je me destine au reportage vidéo.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale