Samedi 6 mars 2021

Le statut des chauffeurs Uber évolue au Royaume-Uni

Par Colin Porhel | Publié le 22/02/2021 à 17:55 | Mis à jour le 22/02/2021 à 18:05
Photo : Humphrey Muleba - Unsplash
Statut chauffeur uber

Dans une décision qui pourrait remettre en cause le modèle économique d’Uber, la Cour suprême britannique a estimé que les chauffeurs de la firme californienne étaient bien des travailleurs salariés. Ils exerçaient jusque-là leur métier en tant que travailleurs indépendants.

 

Ce verdict rendu le 19 février constitue une victoire éclatante pour les vingt chauffeurs à l’origine de la plainte. Au-delà de l’indemnisation éventuelle qu’ils recevront, la déclaration de la Cour fait désormais office de jurisprudence. D’autres chauffeurs pourraient donc devenir des "workers". Bien que moins avantageux que celui d’employé (ndlr : employee), ce statut devrait également permettre aux conducteurs de toucher un salaire minimum et d’avoir accès à des congés payés.

Après Just Eat, un autre géant de la « gig economy » (l’économie des petits boulots) va donc transformer son modèle économique. Une réforme plutôt bien acceptée par Uber, qui a annoncé, par l’intermédiaire de l’un de ses dirigeants, Jamie Heywood, être « décidé à faire plus en consultant tous les chauffeurs en activité au Royaume-Uni pour comprendre les changements qu’ils attendent ».

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons

Colin Porhel - journaliste

Colin Porhel

Etudiant en troisième année de licence en Langues Etrangères Appliquées à l’Université de Brest Occidentale (UBO).
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet