Samedi 15 mai 2021

Le PDG d’EasyJet critique l’option du double-test pour pouvoir voyager

Par Maud Finance | Publié le 06/04/2021 à 20:09 | Mis à jour le 06/04/2021 à 20:21
Photo : Violetta - Pixabay
easyjet voyages covid passeport test

Il y a quelques heures, les Britanniques se voyaient confirmer la réouverture des pubs et des restaurants d’ici le 12 avril, comme le prévoyait le gouvernement dans son plan initial de déconfinement. Cette date devrait également marquer le retour des déplacements domestiques, alors que les déplacements internationaux ne seront à priori autorisés qu’à partir du 17 mai, dans le meilleur des cas. 

Parmi les solutions proposées pour une reprise précautionneuse des voyages à l’international, le gouvernement envisage de proposer un double test de dépistage du Covid-19, au début et à la fin du séjour à l’étranger.

Mais pour Johan Lundgren, directeur général de la compagnie aérienne low-cost, « cela n’a pas de sens (…), parce-que cela pourrait ajouter des coûts et des complexités » déclare-t-il à l’antenne de la BBC Radio. En effet, selon lui, si le système de gradation des zones à risque par couleur est pertinent, l’option des deux tests de dépistage l’est nettement moins, lorsque l’on sait que le coût d’un test anti-Covid peut dépasser celui d’un billet d’avion de ce côté-ci de la Manche.

Une mesure discriminatoire donc, qui signifierait « que vous n’ouvririez pas les voyages internationaux à tout le monde, mais seulement à ceux qui pourraient se permettre de les payer », affirmait Lundgren.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Maud Finance

Maud Finance

Étudiante en communication. Voyageuse, railleuse, passionnée, déterminée.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet