Le Chelsea Flower Show aura bien lieu… sur internet !

Par Paul Guianvarc'h | Publié le 30/04/2020 à 11:57 | Mis à jour le 30/04/2020 à 12:08
Photo : Sam Chang - Unsplash
chelsea plantes internet

La Royal Horticultural Society a annoncé la tenue du Chelsea Flower Show fin mai après l’avoir un temps annulé. En raison du coronavirus, le programme sera accessible uniquement sur internet.

 

Le Chelsea Flower Show aura bien lieu ! Pourtant annulé en mars en raison de l’épidémie de Covid-19, le festival des fleurs se tiendra comme prévu du 18 au 23 mai prochain. Pour la première fois de son histoire, démarrée en 1913, l’événement n’a pas lieu au London’s Royal Hospital Chelsea, mais se tiendra totalement en ligne. La Royal Horticultural Society (RHS) accueille sur son site internet le contenu des expositions. Sa directrice a confié à la BBC son espoir de voir cette démarche « combler le vide causé par la triste mais nécessaire annulation » pour les milliers de personnes profitant chaque année de cette foire aux plantes, dont la famille royale. Cerise sur le gâteau : l’accès au site sera gratuit contrairement au £40, minimum, à verser pour accéder à l’exposition l’an dernier.

Une programmation adaptée

Ceux qui auraient dû participer aux festivités pourront le faire depuis chez eux. Des fleuristes, jardiniers ou designers effectueront une visite de leur domaine de travail chaque matin tandis que d’autres répliqueront dans leur jardin les aménagements paysagers non effectués dans le Grand Pavillon du festival. Des ateliers pratiques sont aussi prévus comme un club de jardinage pour la famille ou des explications techniques pour faire grandir au mieux son propre jardin. Comme chaque année après le show, ces plantes et jardins mèneront une nouvelle vie. Certains seront vendus et les bénéfices offerts à des œuvres de charité. D’autres iront garnir des parcs de Londres, mais aussi d’autres villes à travers le pays. La RHS en envoie également garnir les locaux du NHS afin d’offrir des espaces verts aux patients et personnels hospitaliers. Une bouffée d’air frais dont ils ont bien besoin.

 

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
Paul Guianvarc'h journaliste

Paul Guianvarc'h

Etudiant en master à l'Ecole Du Journalisme de Nice, je suis passionné de cinéma, sport et littérature.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale