TEST: 2269

La police britannique prête à gérer d’éventuels troubles post-Brexit

Par Claire-Marie Germain | Publié le 04/04/2019 à 12:26 | Mis à jour le 04/04/2019 à 15:50
Brexit Londres police sécurité Royaume-Uni violences

Au Royaume-Uni, la police a testé différents plans d’actions pour répondre à d’éventuels troubles ou attaques racistes à la suite d’un Brexit sans accord. 10 000 agents devraient pouvoir être mobilisés en 24h afin d’assurer la sécurité des habitants du Royaume- Uni.

Le chef de police Charlie Hall met en garde : « Les évènements nationaux ou globaux peuvent susciter des augmentations à court termes des crimes de haine et nous avons vu ça avec le pic significatif qui a suivi le référendum sur le Brexit en 2016. »

Dans un communiqué, la police appelle à la retenue dans le débat public afin de ne pas enflammer une situation déjà sensible : « Nous avons tous la responsabilité de bien réfléchir et de communiquer de manière tempérée pour ne pas aggraver les tensions. »

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale