Samedi 29 janvier 2022
TEST: 2269

Pourquoi est-il inexact de comparer le Covid-19 à la grippe ?

Par Maël Narpon | Publié le 06/07/2021 à 17:25 | Mis à jour le 07/07/2021 à 10:50
Photo : Fusion Medical Animation - Unsplash
Image représentant des virus

Soutenu par Boris Johnson, le nouveau secrétaire d’Etat à la Santé, Sajid Javid, a récemment comparé le COVID-19 à la grippe. Une déclaration contre laquelle certains scientifiques mettent en garde.

 

« Nous allons devoir apprendre à vivre avec le Covid et trouver comment s’en accommoder – comme nous l’avons déjà fait avec la grippe ». Tels ont été les mots de M. Javid le week-end dernier, marquant le changement de ton du gouvernement à l’approche du « Freedom Day » le 19 juillet prochain.

 

Certains scientifiques n’approuvent pas cette vision

Cette sortie du remplaçant de Matt Hancock n’a pas plu à certains scientifiques tels que le professeur Stephen Reicher, conseiller du gouvernement en matière de psychologie comportementale et siégeant au Independent SAGE (conseil scientifique non affilié au gouvernement). « Il est effrayant d'avoir un secrétaire d’Etat à la Santé qui pense encore que le Covid est une grippe, qui ne se préoccupe pas des niveaux d'infection, qui ne réalise pas que ceux qui en font plus pour la santé en font aussi plus pour l'économie, qui veut abandonner toutes les protections alors que seulement la moitié d'entre nous sont vaccinés », déclare-t-il.

Il poursuit en ajoutant que « par-dessus tout, il est effrayant d’avoir un secrétaire d’Etat à la Santé qui veut faire de toutes les protections une question de choix personnel alors que le message clé de la pandémie est "ce n'est pas une question de "je", c'est une question de "nous" ». Votre comportement affecte ma santé. Il vous faut comprendre le concept de "nous". »

Le ministère de la Santé a cherché à clarifier les propos de Sajid Javid, avançant que ce dernier n’aurait jamais voulu prétendre que le Covid ne serait qu’un autre genre de grippe. Il maintient cependant qu’il faudrait apprendre à vivre avec ce virus en s’adaptant aux contraintes qui lui sont propres.

 

Ce qu’en dit l’OMS

D’après l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), s’il existe bel et bien des similitudes entre la grippe saisonnière et le Covid, leurs différences sont bien trop importantes pour que l’on puisse les envisager de la même manière. Symptômes mis à part, leurs périodes d’incubation diffèrent grandement : elle est de trois jours pour la grippe contre cinq à six jours pour le Covid, marquant l’apparition des premiers symptômes (si symptômes il y a).

Il a également été établi que les personnes contaminées par le Covid pouvaient le transmettre 24 à 48h avant l’apparition de ces symptômes, tandis que la plupart des personnes qui contractent la grippe peuvent la transmettre seulement dans les 24h avant de ressentir les premiers effets. Mais, par-dessus tout, l’OMS souligne que le taux de reproduction du Covid (le nombre de personnes contaminées via un individu infecté) est estimé à 2 à 2,5 fois supérieur à celui de la grippe.

Avec la réouverture prochaine des lieux de socialisation de masse tels que les boîtes de nuit ou les festivals, la question de savoir s’il va être possible de vivre avec le Covid a plus que jamais besoin d’une réponse. La campagne de vaccination en sera peut-être la clef. L’OMS a d’ores et déjà noté des signes évidents d’efficacité en ce qui concerne l’infection et la transmission de la maladie.

 

 

Mael Narpon - journaliste junior Londres

Maël Narpon

Diplomé d'une licence de sociologie à Pau et à Athènes, il intègre ensuite l'IEJ Londres. Il effectue un stage avec lepetitjournal.com Londres puis rejoint l'édition internationale en tant qu'alternant dans le cadre d'un Master à l'IEJ Paris.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet