Homme ou femme : qui respecte le moins le confinement ?

Par Luther Beaumont | Publié le 15/04/2020 à 19:21 | Mis à jour le 15/04/2020 à 19:29
Police Londres infraction confinement

Deux tiers des amendes distribuées auprès de celles et ceux qui ont enfreint les règles du confinement, ont concerné des personnes âgées de moins de 35 ans.

 

Les services de police ont révélé cette information en même temps que l'annonce d'une diminution d'un tiers du taux de criminalité dans le pays.

Au total, 3 203 contraventions ont été dressées par la police en Angleterre entre le 27 mars et le 13 avril. Le représentant des forces de l’ordre a reporté que 82 % des infractions associées ont été réalisées par des hommes, 15 % par des femmes et 3 % n'ont pas été identifiées. Et donnée intéressante, deux tiers des fautifs ont entre 18 et 34 ans. Les jeunes hommes sont donc particulièrement montrés du doigt.

Environ 40 amendes ont été délivrées à tort auprès de personnes mineures, elles vont donc être annulées. Sara Glen, chef de la police, a en effet déclaré que la législation n'autorisait pas la délivrance de ces contraventions aux personnes âgées de moins de 18 ans.

Et en Angleterre, il peut vous en coûter cher… Les officiers de police sont désormais autorisés à délivrer des contraventions d'un montant de £60 à l'égard des personnes refusant de se plier aux mesures relatives au confinement.

 

Luther Beaumont journaliste Londres

Luther Beaumont

Prendre la decision de devenir journaliste demeure la concrétisation de ce que certains pourraient décrire comme une passion. Dans mon cas je la décrirais comme l'essence de ma curiosité.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale