Mercredi 28 octobre 2020

France VS Royaume-Uni : Consommation et vente d’alcool

Par Corentin Mittet-Magnan | Publié le 14/10/2020 à 17:40 | Mis à jour le 16/10/2020 à 16:29
Photo : Wil Stewart - Unsplash
comparaison consommation vente alcool

La moyenne européenne en terme de consommation d’alcool pur par personne sur une année est de 10,3 litres, la France et le Royaume-Uni sont au dessus de ce chiffre avec une consommation annuelle moyenne s’établissant respectivement à 11,7 et 12,3 litres. Quelles sont les règles régissant l’achat et la consommation d’alcool des deux côtés de la Manche ?

 

Au niveau de la vente d’alcool, les règles sont à peu près les mêmes dans les deux pays. L’alcool est disponible dans les bars, les pubs et les restaurants ainsi que les grandes surfaces et les supérettes. La nuance principale se fait entre les lieux où la consommation de l’alcool est autorisée sur place et ceux uniquement autorisés à proposer de la vente à emporter.

Au Royaume-Uni, les bars, les restaurants et les pubs doivent être en possession de deux licences pour vendre de l’alcool. La première, la premises licence, est accordée à l’établissement et définit les horaires et les conditions de vente. La seconde est nominative et permet de nommer un designated premise supervisor, désignant qui sont les employés autorisés à vendre de l’alcool. Les supermarchés, supérettes et petites épiceries ont quand à elles le statut off licence, on voit d’ailleurs souvent ce terme sur leur devanture. Ces magasins ne peuvent vendre qu’à emporter.

En France, l’ensemble des établissements, bars, restaurants ou magasins doivent obtenir une licence pour vendre de l’alcool. Il existe deux licences principales, la licence III et la licence IV. La première donnant droit de vendre des boissons faiblement alcoolisée et la deuxième pour l’ensemble des boissons.

C’est au niveau des conditions de ventes que l’on trouve les principales nuances entre la France et le Royaume-Uni. Les deux pays interdisent la vente au moins de 18 ans mais il existe au Royaume-Uni une règle appelée Challenge 25 qui invite les vendeurs à demander systématiquement une pièce d’identité à un acheteur ayant « la chance d’avoir l’air âgé de moins de 25 ans ». Cette règle existe depuis quelques années et a été mise en place après une campagne de la Wine and Spirit Trade Association. La législation britannique va aussi plus loin qu’en France en autorisant au vendeur de refuser la vente d’alcool à une personne majeure accompagnée d’un mineur s’il pense que l’achat lui est destiné. En France, les mineurs de moins de 16 ans ne sont pas autorisés à entrer seul dans un débit de boisson.

Au Royaume-Uni les mineurs de plus de 16 ans sont autorisés à consommer de l’alcool (vin, bière ou cidre) avec un repas s’ils sont accompagnés d’un adulte, mais il ne sont pas autorisés à payer pour cette consommation. Dans les deux pays, des mineurs peuvent consommer de l’alcool à la maison sous la supervision de leurs parents. Néanmoins, laisser boire jusqu’à l’ivresse un mineur est un délit.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet