Vendredi 22 octobre 2021
TEST: 2269

L’Ecole des Petits et L’Ecole de Battersea rouvrent leurs clubs

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 04/05/2021 à 12:40 | Mis à jour le 05/05/2021 à 16:47
Photo : Ben White - Unsplash
Un petit garçon surpris, un carnet à la main

S’ils ont passé leur deuxième trimestre confinés entre quatre murs pour la plupart, les enfants inscrits à L’Ecole des Petits de Fulham et à L’Ecole de Battersea retrouvent aujourd’hui le sourire ! Au retour des vacances de Pâques, les clubs extra-scolaires ont eu le plaisir d’ouvrir à nouveau leurs portes au sein des deux établissements.

Ces deux écoles bilingues proposent un enseignement complet couplé à une grande variété d’activités culturelles, artistiques et sportives. LePetitJournal.com Londres a eu la chance de s’entretenir à ce sujet avec Elise Mesnage, directrice adjointe de L’Ecole des Petits et Laurent Balerdi, directeur de L’Ecole de Battersea.

 

Les clubs en temps normal

Quels types de clubs proposez-vous aux enfants en temps normal ?

Nous proposons un panel d’activités artistiques, sportives et culturelles que nous souhaitons le plus large possible : couture, théâtre, sciences, échecs, codage informatique, basketball, football, gymnastique, art, hip-hop, langues… et même du netball !

 

Faites-vous appel à des intervenants extérieurs pour diriger ces clubs, Monsieur Balerdi ?

Oui absolument, mais les moniteurs de ces activités peuvent tout aussi bien être des professeurs de l’école voire même des parents d’élèves, comme c’est le cas pour notre club d’escrime. Notre club de football est lui aussi dirigé par un ancien parent d’élève lui-même ex-joueur de foot professionnel français… Les enseignants et parents peuvent donc endosser la double-casquette en fonction de leurs compétences et de leurs passions, qui plus est sur la base du volontariat, ce qui corrobore une fois encore leur niveau d’implication dans l’éducation donnée aux enfants.

 

En quelle langue les élèves suivent-ils ces clubs ?

Les élèves suivent ces activités en anglais et en français : cela dépend des clubs et des enseignants. Cependant, nous sommes assez proportionnels dans la globalité : les deux langues sont utilisées équitablement.

 

Les places dans les différents clubs sont-elles limitées ?

Le nombre d’élèves dans chaque club dépend de la capacité des locaux utilisés. La moyenne se situe entre 10 et 16 élèves, mais il nous est déjà arrivé par le passé de repousser les limites. Dans ce cas, lorsque les enfants sont nombreux, nous faisons appel à un assistant afin de venir en support du responsable du club. Il est très rare de refuser l’entrée à un enfant dans un club.

 

À propos du club d’échecs, avez-vous observé une recrudescence d’inscriptions suite à la série phénomène « Le Jeu de la Dame » sur Netflix ?

Non, pas vraiment. Le club d’échecs avait rencontré un franc succès lors de sa création pour ensuite perdre un peu de sa popularité au fil des années. Il a d’ailleurs été relancé avant la pandémie par un professeur de l’école passionné de ce jeu, ce qui a eu le mérite de raviver l’intérêt des élèves. Mais c’est généralement quelque chose d’assez fluctuant : certaines activités sont très populaires pendant plusieurs années puis le sont moins sur d’autres périodes. Il y a des hauts et des bas assez inexplicables. Sans oublier l’intérêt évolutif des petits de cet âge, qui sont en général très curieux et veulent tout tester.

 

Les élèves peuvent-ils changer de clubs à certains moments de l’année ? Auquel cas, quelles pourraient en être les raisons ?

Les inscriptions se font par trimestre. Les élèves peuvent donc changer d’activité d’un trimestre à l’autre. Nous plébiscitons cette souplesse afin de laisser la possibilité à chacun de s’inscrire au 2ème trimestre à une activité à laquelle il n’aurait pas pu ou voulu s’inscrire auparavant.

 

Peuvent-ils cumuler les inscriptions dans plusieurs clubs ?

Oui. L’organisation de nos clubs s’étale sur quatre jours de la semaine, à raison d’un créneau par jour. Chaque élève peut donc pratiquer trois ou quatre activités différentes par semaine. Cependant, tous les clubs ne sont pas accessibles à toutes les tranches d’âge.

 

Les clubs en temps de Covid-19

Depuis quand vos clubs étaient-ils fermés ?

Depuis le premier confinement, qui a débuté le 16 mars 2020. Cette année au premier trimestre, nous avons été autorisés à ouvrir le club de football puisque celui-ci se pratique en extérieur. Au second trimestre, tous les clubs ont de nouveau été contraints de fermer en raison du nouveau confinement : nous n’avions que les Petites et Moyennes Sections de Maternelle dans les locaux de l’école, les autres enfants étant à la maison.

 

Tous les clubs sont-ils maintenant ouverts ?

La plupart des clubs sont à nouveau ouverts, exceptés par exemple celui de cuisine afin de respecter le protocole sanitaire. De plus, pour des raisons liées à la pandémie, nous avions déjà envisagé quelques mois auparavant la réouverture des clubs par niveau de classe afin de respecter la mise en place de nos « bulles » : par exemple, les CP de classe A ne pouvaient interagir avec les CP de classe B, ni dans la cour de récréation ni pendant les activités de loisir. Aujourd’hui, nous avons décidé d’élargir nos bulles et de permettre ainsi aux différentes classes du même niveau de se mélanger. Par exemple, l’activité hip-hop est à ce jour ouverte aux CM2 seulement.

 

Quel protocole devez-vous respecter, Mme Mesnage ?

Depuis le retour des vacances de Pâques, nous fonctionnons avec ces « bulles de niveaux » au sein de nos écoles. Le matériel utilisé pendant l’enseignement de chaque club est nettoyé juste après utilisation afin de pouvoir de nouveau servir aux autres classes lors des cours. De plus, si un enseignant anime un club avec une bulle de niveau qui ne correspond pas au niveau de sa classe habituelle, il a l’obligation de porter un masque ou une visière.

 

Le nombre d’élèves à pouvoir assister aux clubs loisir est-il réduit ?

Nous avons choisi de réduire notre jauge à 12 élèves par club, ce qui correspond en général à notre moyenne d’enfants par discipline, hors période de pandémie.

 

Envisagez-vous une participation en hausse dans les clubs d’ici la fin de l’année, M. Balerdi ?

Je pense que la « normalité » reviendra au mois de septembre. Jusqu’à la fin de l’année, nous sommes encore en phase de reprise.

 

Pour de plus amples renseignements à propos de l'Ecole des Petits, cliquez ici.

Concernant l'Ecole de Battersea, vous trouverez davantage d'informations via ce lien.

 

Interviews de Elise Mesnage et Laurent Balerdi réalisées par Luther Beaumont. 

 

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Londres

CARRIÈRE

Découvrez qui se cache derrière la voix du métro londonien

“Mind the gap between the train and the platform”. Cette annonce vous dit sûrement quelque chose, vous l’avez même probablement entendue des centaines de fois. Mais savez-vous qui se cache derrière ?

Expat Mag

Hong Kong Appercu
MUSIQUE

Enzo de Hong Kong représentera la France pour l’Eurovision 2021

Enzo, le prodige musical de Hong Kong de 13 ans qui nous avait fait vibrer en 2020 au concours The Voice Kids, vient d'être désigné officiellement pour représernter la France à l'Eurovision

Sur le même sujet