TEST: 2269

Des réductions d’impôt au programme du prochain budget britannique ?

Par Marie de Montigny | Publié le 04/03/2020 à 15:15 | Mis à jour le 04/03/2020 à 16:05
Photo : Unsplash Colin Watts
reduction impot Shabir Djakiodine euroaccounting

Le tout nouveau chancelier de l’Échiquier mis sous pression par son prédécesseur… pour la plus grande joie des contribuables du Royaume-Uni.

 

Une démission fracassante

 

Le 13 février dernier, lors du premier remaniement ministériel post-Brexit, le ministre des finances (ou encore Chancellor of the Exchequer) Sajid Javid avait démissionné à la surprise générale, après que Boris Johnson lui a intimé de remplacer tous ses conseillers politiques pour faire place à une équipe acquise à ses propres idées.

Sajid Javid au Parlement
Photo: Sajid Javid au Parlement (capture d'écran)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ex gardien du Budget entend faire passer ses mesures-phares de réductions d’impôt

 

Dénonçant par son geste une mainmise du 10 Downing Street (résidence du premier ministre) sur son voisin le 11 Downing street (résidence du ministre des finances), Sajid Javid ne s’est pas complètement retiré de l’arène. En effet, lors d’une interview au Times, il a indiqué avoir eu l’intention de proposer pour le prochain budget une réduction du taux de base de l’impôt sur une période de 15 ans, accordant jusqu’à £750/an de rabais pour les revenus annuels compris en £12 501 et £ 50 000, une mesure qui toucherait 26 millions des 31 millions des contribuables au RU. Ceux qui voudraient investir dans l’immobilier se frotteraient aussi les mains puisque les mesures envisagées concernent également une baisse de la stamp duty.

Rishi Sunak 10 Downing street
Rishi Sunak devant le 10 Downing St. (capture d'écran)

Le prochain budget pourrait refléter ces coupes

 

Une interview qui ne sera pas sans pressuriser son successeur, Nishi Sunak, 39 ans, auparavant secrétaire en chef du Trésor. Ce dernier pourrait en effet se retrouver poussé à refléter de telles coupes dans le budget qu’il présentera le 11 mars prochain. Une supposition jugée très crédible par Shabir Djakiodine de Euro Accounting, cabinet d’expertise-comptabilité franco-britannique : « Il est très probable que la Grande Bretagne va continuer à baisser les impôts dans le futur, afin de renforcer son attractivité ».

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale