Samedi 6 mars 2021

Covid-19 : un Anglais sur huit présentait des anticorps en décembre

Par Colin Porhel | Publié le 20/01/2021 à 14:46 | Mis à jour le 20/01/2021 à 14:56
Photo : Unsplash - Markus Winkler
anricorps coronavirus alternative vaccin

Près de 5,4 millions de personnes, soit 12% des personnes âgées de 16 ans ou plus, ont été testées positives aux anticorps luttant contre le Covid le mois dernier en Angleterre, selon une étude récente de l’ONS (Office for National Statistics). Un pourcentage qui tombe à 10% pour l’ensemble du Royaume-Uni.

 

Le rapport révèle néanmoins de fortes disparités entre les régions. Londres compte plus de 16% de sa population testée positive aux anticorps, tandis que le Sud-ouest semble relativement épargné, avec un taux de positivité de moins de 5%, confirmant ainsi la dynamique épidémique actuelle. La présence de ces protéines dans notre organisme ne signifie pas pour autant qu’un individu est protégé contre une réinfection.

Malgré un pourcentage en nette hausse par rapport à celui du mois de novembre, le nombre de personnes qui dispose d’anticorps luttant contre le Covid reste trop faible pour atteindre l’immunité collective, selon l’immunologiste Danny Altmann. La vaccination reste à ce jour le principal recours des autorités pour combattre le virus.

Le Royaume-Uni a enregistré, mardi, un nombre de décès jamais atteint depuis le début de la crise du coronavirus. Les 1 610 nouvelles victimes portent à plus de 91 000 le total des personnes ayant succombé à la maladie.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons

Colin Porhel - journaliste

Colin Porhel

Etudiant en troisième année de licence en Langues Etrangères Appliquées à l’Université de Brest Occidentale (UBO).
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet