Au Royaume-Uni, les écureuils auront bientôt leur propre moyen de contraception

Par Colin Porhel | Publié le 15/07/2022 à 13:12 | Mis à jour le 15/07/2022 à 13:19
Photo : Kev Kindred - Unsplash
Les écureuils gris menacent leurs cousins roux

Pour lutter contre la prolifération de l’écureuil gris, des scientifiques de l’Agence britannique de la santé animale et végétale (APHA) travaillent au développement d’un moyen de contraception orale à faire ingérer aux rongeurs.

 

 Après Scrat, qui n’apparaîtra plus dans l’ Age de glace, le Royaume-Uni pourrait bientôt perdre de nouveaux rongeurs. Alors que chez les humains, la pandémie a aggravé les difficultés d’accès à la contraception féminine au Royaume-Uni, les écureuils pourraient de leur côté bientôt bénéficier d’un traitement inédit pour limiter leur propagation dans les jardins britanniques. Une solution qui concerne seulement les écureuils gris, une espèce particulièrement invasive importée d’Amérique du Nord dans les années 1870. Après une soixantaine d’années à courir dans les demeures seigneuriales, les rongeurs furent privés de liberté à cause des dégâts causés.

 

Une décision qui n’a cependant pas eu les effets escomptés, puisque l’espèce a continué à se reproduire au point de menacer ses cousins roux, moins nombreux. Au total, le Royaume-Uni abriterait près de trois millions d’écureuils gris, contre seulement 140 000 spécimens roux. Un surnombre qui a pour conséquence de priver les autres espèces d’écureuils de nourriture et d’affaiblir de nombreux arbres dont l’écorce est détruite par les rongeurs. La variole de l’écureuil, virus inoffensif largement présent chez les mammifères gris, est également à l’origine de la baisse du nombre d’individus roux, qui ne sont de leur côté pas immunisés contre les effets de la maladie.

 

« Contribuer au rétablissement de l’écureuil roux »

La contraception orale s’est ainsi imposée comme le moyen privilégié pour mettre un terme à la prolifération des écureuils gris. Cette dernière « montre des signes prometteurs qui pourraient aider à éradiquer l'écureuil gris au Royaume-Uni d'une manière non létale, tout en aidant à récupérer notre écureuil roux bien-aimé », s’est justifié l’ancien ministre de l’Environnement, Richard Benyon.

 

Reste une problématique à résoudre pour les scientifiques : réussir à faire ingérer la pilule aux seuls écureuils gris, sans que leurs cousins n’en soient victimes. Pour le moment, les autorités semblent se tourner vers un système de mangeoire, dans lequel serait déposé un mélange à base de pâte de noisettes. Un mécanisme de porte lestée empêcherait les autres animaux de s’approcher de la contraception.

 

Les chercheurs travaillent désormais sur un système de balance qui ne donnerait accès à la mangeoire qu’aux espèces d’un certain poids, évitant ainsi que les écureuils roux ne réussissent à franchir les porte du mangeoire. Une fois la solution totalement au point, la contraception orale devrait être testée pendant deux ans dans les jardins britanniques.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale