Lundi 14 juin 2021

Les musulmans du Royaume-Uni célèbrent l’Aïd Al-Fitr

Par Elzéa Colomb | Publié le 13/05/2021 à 16:52 | Mis à jour le 13/05/2021 à 17:14
Photo : Hasan Almasi - Unsplash
Des femmes musulmanes s'apprêtent à fêter l'Aïd al-Fitr

Depuis 30 jours, les musulmans du monde entier étaient en période de Ramadan. Au même titre que son lancement, son jour de clôture varie, dicté par l’apparence de la lune. Après la « nuit de doute », l’astre a tranché : c’est bien en ce 13 mai que l’Aïd al-Fitr (fête de la rupture en français) tombe cette année. Ainsi, le chapitre annuel du jeûne se clôt et la fête peut battre son plein.

L’Aïd al-Fitr est célébré le premier jour de Shawwal, le 10e mois du calendrier islamique. Sa date est parmi les célébrations musulmanes les plus importantes. Elle débute traditionnellement avec un réveil aux aurores, de beaux vêtements et des rassemblements dans les mosquées locales pour les prières du matin. Des lumières et autres décorations peuvent orner les maisons, tant c’est un jour festif dans cette confession religieuse.

Une fête accueillie avec des mets traditionnels

De la Grande-Bretagne en passant par la France, le partage d’un repas en famille mêlant abondance et tradition est de rigueur. Des cadeaux ainsi que des cartes de vœux peuvent être échangés. L’Aïd al-Fitr est également surnommé « Sweet Eïd » au Royaume-Uni, dû au fait que « beaucoup de gâteaux et de thé sont consommés pour l’occasion » explique Yanis, pratiquant à Londres. En fonction du contexte culturel, les familles consomment du « pur khurma », des pâtes sucrées ou encore du « lassida », un pudding marocain composé de couscous, de beurre et de miel.

Une symbolique spirituelle très forte

« C’est un moment où je suis reconnaissant d’avoir eu la chance de jeûner, pour moi c’est aussi une journée qui se déroule exclusivement en famille » déclare-t-il à la rédaction. Il est également d’usage de visiter les tombes des membres de la famille décédés. Toute la période se concentre sur le pardon, l’expiation et le point d’orgue se déroule « toujours avec des rires et beaucoup de joie » conclut Yanis.

L’ensemble de la rédaction souhaite un joyeux Aïd Al-Fitr à tous les musulmans du monde et partage avec joie la bonne humeur qui émane de ce jour de fête !

 

Elzéa Colomb - Journaliste Londres

Elzéa Colomb

Étudiante en 3e année de journalisme. Réunionnaise d’adoption, amatrice d’art. Envisage de devenir également dessinatrice de presse.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet