Samedi 23 octobre 2021
TEST: 2269

Frogs in London : itinéraire d’un Français gâté

Par Laurent Colin | Publié le 16/09/2021 à 09:08 | Mis à jour le 16/09/2021 à 12:02
Photo : Laurent Colin
Des cartes postales de Londres en clin d'œil à l'application frogsinlondon

L’application Frogs in London vient de sortir et comme par hasard il pleut à Londres. Il pleut des avantages ! De quoi régaler tous les froggies que nous sommes.

 

Ce n’est pas la nouvelle année, aussi nous devons encore attendre 107 jours pour nous embrasser sous le gui aux douze coups de minuit, ou embrasser notre ami Guy 12 fois sans qu’il comprenne vraiment pourquoi. Ce mercredi de la mi-septembre, je me suis quand même réveillé avec en tête plein de bonnes résolutions.

La première a été de télécharger l’application Frogs in London. Nous avons tous au moins un mobile pour le faire. Voire des dizaines. Cette application a été conçue pour permettre aux Londoniens de bénéficier davantage d’avantages dans de nombreuses enseignes. Mais pas que…

 

Ce matin pas de BBC au petit-déjeuner

Je fais des infidélités aux ondes anglaises. J’écoute la radio de mon enfance. NRJ. Oui avec mon application « Frogs » j’écoute la radio française que je veux tout en avalant mes biscottes couronnées de confiture Bonne Maman (que j’embrasse au passage). Il va d’ailleurs falloir que j’en recommande car la boite est vide. En deux temps trois mouvements me voilà au rayon épicerie de l’application. Très bon point, je peux m’approvisionner avec des réductions à la clé sur mes courses. Mais quelle épicerie en ligne choisir : Europafood ou Mon Panier Latin ?

 

Sentant l’hiver approcher, j’en profite pour dériver dans la rubrique « beauté/soin » de l’App afin de commander une cargaison d’huiles et d’essences de bain, sans oublier une collection de crèmes hydratantes. Merci The French Pharmacy ! Réconforté et ragaillardi par cette idée, je fonce également commander du fromage à raclette chez Cheezelo pour dimanche. La dernière remonte tout de même à mai dernier. Quatre moi d’abstinence, c’est long, très long.

 

Une application qui déborde de bons plans et de réductions jusqu’à -50 %

Décidément, je déborde d’énergie ! Et si je m’attaquais à un grand ménage de printemps. En septembre ! C’est mon côté décalé. Comme celui de vouloir fêter la Saint-Valentin tous les jours de l’année. Eternel romantique. Oui. Et alors ? Je vais apporter mes duvets et oreillers au pressing français présent dans l’App. Avec une bonne remise chez Blanc, c’est l’occasion de tester.

 

Tiens, cela s’affole encore sur mon groupe WhatsApp « Friends diner ». Cela fait trois semaines qu’on essaie de caler un dîner avec Benjamin et Hubert et qu’on ne cesse de repousser la date. Cela semble enfin se préciser. Le 24 septembre. Charge à moi de proposer le restaurant. Avec l’App entre les mains, j’ai de bonnes adresses à tester (ou à retester… je les connais presque déjà toutes). Certes, nous allons devoir nous asseoir sur les cuisses de grenouilles car Londres n’a rien à voir avec les Dombes… On se rabattra sur les escargots alors. Grande question : Le Garrick à Covent Garden ou La Ferme à Primrose Hill avec de grands plats à tout petits prix ? Allez, le débat est à nouveau lancé.

 

Bison(tin) futé

Puisque je suis sur l’App, j’en profite aussi pour répondre à Guillaume et sa chérie. Ils arriveront de Besançon début novembre pour un long week-end à Londres. Cette Application mobile frogsinlondon est pleine de bonnes surprises. Je découvre un bel hôtel-restaurant-pub situé non loin de Notting Hill. Le William IV est en plus tenue par un Frenchie. Un Messenger et hop. Ils pourront réserver !

Me voilà « Frogs addicted ». C’est grave docteur ? Je crois qu’un petit check-up à La Maison Médicale s’impose car mieux vaut prévenir que guérir !

 

Découvrez ici comment télécharger l’Application Frogs in London

Une centaine de partenaires sont déjà référencés avec des remises allant jusqu’à -50%. Et ce n’est que le début !

 

0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet