CoExistence : quand des éléphants paradent devant Buckingham

Par Maud Finance | Publié le 19/05/2021 à 11:03 | Mis à jour le 19/05/2021 à 11:13
Photo : Nikkeiasia - Instagram
Des éléphants en bois devant Buckingham Palace

Samedi dernier, des éléphants défilaient sur la célèbre avenue londonienne The Mall, non loin de Sa Majesté la Reine. À tailles réelles, les animaux avaient pour singularité d’être en bois : une initiative prise par l’Elephant Family Trust, dans le cadre de leur campagne intitulée « CoExistence ».

125 sculptures de pachydermes ont été acheminées jusqu’à Londres en provenance de l’Inde. Sculptés par les peuples autochtones locaux, les géants seront exposés dans les parcs de la capitale avant d’être vendus £30 000 chacun, à des fins de collectes caritatives.

 

Un message porteur de sens pour les temps actuels

Les organisateurs du mouvement souhaitent mettre en exergue l’impact de la situation sanitaire à l’égard de certaines espèces menacées de la faune et de la flore. Les activités humaines ayant considérablement diminué pendant la pandémie, ces animaux en voie de disparition entr’aperçoivent à nouveau un semblant de devenir. De quoi s’interroger quant à notre façon de coexister : « C’est une question de survie mutuelle » déclarait Ruth Ganesh, l’une des têtes pensantes du « défilé ».

L’argent collecté entend notamment être utilisé pour la plantation de cultures, destinées à procurer un nouvel environnement aux éléphants, loin des terres agricoles cultivées pour la production humaine.

 

Maud Finance

Maud Finance

Étudiante en communication. Voyageuse, railleuse, passionnée, déterminée.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale