TEST: 2269

Amazon UK n’acceptera plus les cartes de crédit Visa à partir de janvier 2022

Par Margaux Audinet | Publié le 18/11/2021 à 13:09 | Mis à jour le 18/11/2021 à 13:21
Photo : Unsplash - Christan Wiediger
Un téléphone avec le logo Amazon sur l'écran

Du fait de leurs frais de transaction jugés excessifs par Amazon, les cartes de crédit Visa ne pourront plus être utilisées par les clients britanniques du géant de la vente en ligne.

 

La mauvaise nouvelle est tombée hier pour les clients britanniques d'Amazon utilisant des cartes de crédit Visa. Attention cependant : l’annonce, prenant effet le 19 janvier 2022, concerne uniquement les cartes de crédit et non les cartes de débit, ce qui ne manquera pas pour autant d’impacter des millions de Britanniques selon les spécialistes.

 

Quelle est la différence entre carte de crédit et carte de débit ?

Au Royaume-Uni, la majorité des cartes sur le marché sont des cartes de débit, dont les dépenses sont prélevées au fur et à mesure du mois. Les dépenses des cartes de crédit, anciennement appelées carte à débit différé, sont prélevées le dernier jour ouvré du mois, sauf pour les retraits d’argent liquide qui sont débités au fil des dépenses. Pour que les entreprises proposent sur leur commerce en ligne un paiement bancaire, elles doivent payer des frais de transaction aux marques de cartes bancaires, comme Visa, Mastercard ou American Express. Ces frais dépendent de ces dernières ainsi que du type de carte utilisé.

 

En janvier, les cartes de crédit Visa ne seront plus acceptées par Amazon au Royaume-Uni

Les utilisateurs britanniques réalisant des achats sur le site de vente en ligne ne pourront plus, à partir du 19 janvier 2022, payer avec leur carte de crédit Visa. Amazon a justifié cette décision par les frais de transaction excessifs et en constante augmentation proposés par Visa, des frais pourtant censés diminuer au vu des avancées technologiques. Selon le porte-parole du géant américain, cette hausse des frais de transaction ne s’est accompagnée d’aucune amélioration des services proposés. Ce niveau de frais serait ainsi un obstacle au maintien de prix bas, une composante essentielle du modèle d’Amazon. La société n’a cependant pas souhaité communiquer combien Visa leur facturait pour utiliser ses cartes bancaires, se contentant de déclarer que : « le coût de transaction des paiements par carte continue d’être un obstacle pour les entreprises qui s’efforcent d’offrir les meilleurs prix à leurs clients ». En compensation, Amazon a annoncé offrir 20 livres à ses utilisateurs Prime pour qu’ils passent à une méthode de paiement alternative, et 10 livres aux clients standards.

 

Visa a réagi à cette décision en faisant part de sa déception

De son côté, la marque de cartes bancaires s’est dit « très déçue qu’Amazon menace de restreindre le choix des consommateurs à l’avenir », ajoutant que « lorsque le choix du consommateur est limité, personne ne gagne ». Selon Visa, qui n’a pas souhaité communiquer le chiffre exact de ses coûts de transaction, elle facture en moyenne moins de 0,1% de la valeur d’un achat. L’analyste Steve Dresser a laissé entendre sur Twitter qu’Amazon pourrait essayer de faire pression sur la marque de cartes bancaires pour faire baisser ses frais. Toutefois, en octobre dernier, Visa et Mastercard ont déjà été accusés par le British Retail Consortium d’appliquer des frais excessifs, qui auraient doublé en l’espace de deux ans. La conséquence de l’annonce d’Amazon a été immédiate : à la fin de la journée de la bourse new-yorkaise, les actions Visa avaient chuté de 4,7%.

 

Sur le même sujet
Margaux Audinet - Journaliste Londres

Margaux Audinet

Etudiante à Sciences Po Aix curieuse et passionnée, je transmets cette flamme à travers mes écrits et photographies, au gré de mes aventures.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale