Dimanche 16 janvier 2022
TEST: 2269

Wayne Couzens plaide coupable pour l’enlèvement et le viol de Sarah Everard

Par Stéphane Germain | Publié le 08/06/2021 à 13:15 | Mis à jour le 08/06/2021 à 13:21
Photo : Flickr - Marche pour Sarah Everard
Sarah Everard Wayne Couzens coupable

Le policier membre d’une unité armée au Royaume-Uni avait été arrêté peu après la découverte du corps de la jeune femme de 33 ans. Ce matin, il a avoué les faits devant le tribunal.

 

Le 4 mars, la disparition de Sarah Everard était signalée. Son corps avait été découvert dans un sac quelques jours plus tard dans le Kent. Il y a peu, un examen post-mortem avait déterminé que Sarah Everard était décédée des suites d’une compression du cou.

Son meurtrier, jusqu’alors présumé, est un policier âgé de 48 ans. Il avait rejoint la police britannique en 2018, et faisait partie depuis février 2020 d’une unité armée chargée de la protection des ambassades et des parlementaires.

Le meurtre de Sarah Everard avait provoqué une vague d’émotion au Royaume-Uni. L’affaire, très médiatisée, est suivie de près par les citoyen.nes britanniques qui y perçoivent un symbole de la justice face aux violences policières et aux violences faites aux femmes.

Ce matin, en vidéo depuis sa cellule au sein de la prison de Belmarsh, le policier du Kent a plaidé coupable pour l’enlèvement et le viol de Sarah Everard. Il a également “accepté la responsabilité” de sa mort, sans pour autant être invité à plaider coupable pour meurtre. Il a cependant été reconnu coupable de la mort de la jeune femme, sans recevoir de sentence pour le moment dans la mesure où des examens psychologiques sont toujours menés pour déterminer son état de santé mentale au moment du meurtre.

A l’annonce des chefs d’accusation, le policier a sobrement hoché la tête et prononcé le mot “coupable” . Quatre membres de la famille de Sarah Everard étaient présents pour cette audience qui aura duré une demi-heure.

Son procès se poursuivra désormais le 9 juillet, date à laquelle l’accusation de meurtre devra être traitée.

Nous vous recommandons
Stéphane Germain - Journaliste

Stéphane Germain

Rédactrice en chef associée LPJ Londres. Journaliste passionnée et inlassable curieuse.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet