Féminicide : Sarah Everard a été assassinée par compression du cou

Par Stéphane Germain | Publié le 03/06/2021 à 18:06 | Mis à jour le 03/06/2021 à 18:22
Photo : Tim Dennell- Flickr
Sarah Everard meurtre cause

Ce féminicide avait secoué le Royaume-Uni en mars dernier. La jeune femme avait été enlevée et tuée alors qu’elle rentrait à son domicile. Un policier britannique est accusé d’avoir commis ce crime.

 

Le 3 mars, Sarah Everard était portée disparue par son petit-ami. Elle avait passé la soirée chez des amis et rentrait chez elle à Brixton quand elle a été enlevée. Le corps de la jeune femme de 33 ans avait été retrouvé une semaine plus tard, sans vie.

Le meurtrier présumé, Wayne Couzens, est policier dans une unité armée chargée de la protection des ambassades et des parlementaires. Il est aujourd’hui accusé du meurtre de Sarah Everard et demeure en détention en attendant son procès, prévu le 25 octobre.

Ce féminicide avait provoqué une grande émotion au Royaume-Uni, relançant tant le débat quant à la sécurité des femmes dans l’espace public que celui sur la question des violences policières.

La famille de la victime a reçu, il y a deux jours, la confirmation de la cause de la mort de Sarah Everard. Celle-ci aurait succombé à une compression du cou, comme le confirme un examen post-mortem. La Met Police (la police de Londres) assure que la famille est entourée de spécialistes pour traverser cette épreuve.

Stéphane Germain - Journaliste

Stéphane Germain

Rédactrice en chef Lepetitjournal.com Londres. Journaliste passionnée et inlassable curieuse.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale