Samedi 31 juillet 2021

Voyages en France : le motif impérieux n’était pas prévu

Par Maud Finance | Publié le 01/06/2021 à 16:19 | Mis à jour le 01/06/2021 à 16:44
Photo : Jeshoots.com - Unsplash
Une femme contrariée devant son ordinateur mordille violemment un crayon

Les Français du Royaume-Uni le redoutaient tout particulièrement : les restrictions de voyage vers la France se resserrent à partir d’aujourd’hui. Alors que le ministre français des Affaires Etrangères ne faisait état il y a quelques jours que d’un « léger » durcissement des restrictions, les voyageurs en provenance de Grande Bretagne se retrouvent à nouveau dans l’obligation de s’isoler et de justifier impérieusement leur séjour.

 

Un véritable jeu de ping-pong : jusqu’au 17 mai, c’était le gouvernement de Boris Johnson qui imposait à ce que tout déplacement en France soit justifié par un motif impérieux tel que les deuils ou la garde d’enfants. Depuis, bien que la France figure sur la liste orange du nouveau barème de couleur établi par Downing Street, les déplacements sont certes déconseillés mais pour autant ils ne sont plus interdits. À partir de ce mardi 1er juin, c’est désormais au tour de l’hexagone de resserrer la vis.

Un variant qui inquiète

Le variant indien inquiète Outre-Manche et bien au-delà. Il est d’ailleurs désormais prédominant sur le territoire royal, et serait responsable de jusqu’à trois quarts des nouvelles contaminations.

Tandis que l’Allemagne venait d’imposer une quarantaine à tous les voyageurs en provenance du Royaume-Uni et que l’Autriche suspendait ses vols vers l’île du Nord de la Manche, c’est à présent l’Hexagone qui se montre ferme vis-à-vis de ses voisins britanniques.

Des règles strictes

En vertu des nouvelles restrictions imposées aux frontières, les voyageurs du Royaume-Uni voulant se rendre en France devront présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures et se soumettre à une quarantaine de sept jours à leur arrivée sur le sol français. En plus de l’auto-isolement, les sujets de Sa Majesté devront s’affranchir d’un motif impérieux pour tous les non-résidents, ce qui comprend donc les Français de l’étranger.

Une nouvelle mesure qui devrait très certainement handicaper le tourisme français, les voyageurs britanniques étant l’une des populations étrangères majeures de la saison estivale.

 

Maud Finance

Maud Finance

Étudiante en communication. Voyageuse, railleuse, passionnée, déterminée.
4 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

JC jeu 03/06/2021 - 10:31

Quand est t'il du trajet France Royaume Uni. Doit on avoir un motif imperieux pour quitter la France et se rendre au Royaume Uni? Merci d'avance pour vos réponses,

Répondre
Commentaire avatar

Alex mar 01/06/2021 - 20:28

C’est inexact car le motif impérieux concerne les personnes non-résidentes et non ressortissants de l’Union Européenne. Ce qui est différent de « non résidents OU non ressortissants de l’Union Européenne », ce qui n’a jamais été écrit nulle part. Cette différence change tout. Si vous avez la nationalité française vous n’avez pas besoin de motif impérieux. J’ai eu confirmation du Consulat français au Royaume-Uni aujourd’hui ! Vérifiez vos sources ou demandez leur confirmation.

Répondre
Commentaire avatar

londres mer 02/06/2021 - 12:39

Tout ce que nous énonçons dans l'article est que les Français du Royaume-Uni doivent bénéficier d'un motif impérieux pour se rendre en France. Bonne nouvelle : la nationalité française constitue à elle seule un motif impérieux comme cela apparait clairement sur l'attestation que tout un chacun se doit de compléter avant de se rendre en France depuis le Royaume-Uni. Merci de votre précieuse participation.

Répondre
Commentaire avatar

Question mer 02/06/2021 - 19:00

Quelle est la définition du motif impérieux? Est-ce que ça inclut les voyages professionnels ne pouvant être différés? Conformément au point 4 du pdf présent sur le site de l'ambassade un irlandais ou un écossais peuvent-ils se rendre en France car bénéficiant de l'accord sur le Brexit?

Répondre

Expat Mag

Nouvelle-Calédonie Appercu
PHOTO

Covid-19 : les anti pass-sanitaire et antivax manifestent au Congrès à Nouméa

Retour en images sur la manifestation de ce samedi 31 Juillet devant le Congrès de Nouméa, cortège formés d'anti-vaccins et d'anti-pass sanitaire qui exultent leur droit à la liberté individuelle.

Sur le même sujet