Une preuve de vaccination exigée dans les boîtes de nuit dès fin septembre

Par Elzéa Colomb | Publié le 20/07/2021 à 18:30 | Mis à jour le 20/07/2021 à 18:30
Photo : Antoine Julien - Unsplash
Des lumières vertes éclairent une pièce où de nombreuses personnes dansent

Après avoir timidement sous-entendu aux sujets de Sa Majesté que des restrictions pourraient rester en place au-delà du Freedom Day, Boris Johnson a annoncé une nouvelle mesure restrictive aux établissements à vocation festive.

 

À partir de fin septembre prochain, « lorsque tous les plus de 18 ans auront eu la chance d'être doublement piqués », le gouvernement prévoit de n’accepter dans les boîtes de nuit et autres événements d’ampleurs que des personnes doublement vaccinées. « La preuve d'un test négatif ne suffira plus » a affirmé Boris Johnson. Kate Nicholls, directrice générale de l'association professionnelle UKHospitality, s’est désolée de l’impact d’une telle mesure sur « une industrie déjà en difficulté » dans une interview accordée à Reuters. Le Premier ministre s’est quant à lui voulu rassurant, précisant que des exigences similaires pour les pubs n’étaient pour le moment pas envisagées.

 

Elzéa Colomb - Journaliste Londres

Elzéa Colomb

Étudiante en 3e année de journalisme. Réunionnaise d’adoption, amatrice d’art. Envisage de devenir également dessinatrice de presse.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale