TEST: 2269

Premier confinement au Royaume-Uni : il y a deux ans, déjà !

Par Laurent Colin | Publié le 23/03/2022 à 11:38 | Mis à jour le 23/03/2022 à 11:43
Photo : Waldemar Brandt - Unsplash
Le chiffre deux sur un mur en briques rouges à Londres

C’était le 23 mars 2020. Lors d’une courte déclaration télévisée, une semaine après le Président Macron, le Premier ministre Boris Johnson annonçait à son tour l’entrée du pays en quarantaine. Une durée initiale de trois semaines qui s’est transformée en plus de trois mois.

 

Aux premiers jours du printemps 2020, nous ne pouvions pas nous douter des vagues épidémiques successives qui allaient venir frapper le pays comme beaucoup d’autres nations dans le monde. Nous réagissions au jour le jour, avec la seule préoccupation à l’époque d’aller faire le plein de paquets de pâtes et de papier toilette qui manquaient cruellement dans les rayons. Ou de commander masques et « hand sanitizer » dont les prix flambaient alors.

Nous avons vu les restaurants, pubs, cinémas, théâtres, musées, écoles et salons de coiffure fermer leurs portes du jour au lendemain. Seuls les magasins dits essentiels (supermarchés, pharmacies…) pouvaient encore se targuer de recevoir du public. Ce n’est que le 4 juillet 2020 que tous ces établissements ont pu entrevoir le bout du tunnel. Un court répit de six mois avant d’éteindre à nouveau les lumières face à une épidémie de coronavirus galopante.

 

Deux ans après, le pays a décidé de « vivre avec le virus »

Depuis un mois, toutes les restrictions ont été levées, comme le port du masque dans les lieux clos et la fin de l’isolement obligatoire pour les personnes positives au coronavirus.

 

« La pandémie n’est pas terminée mais grâce à l’incroyable déploiement du vaccin, nous franchissons une étape de plus vers un retour à la normale pour finalement rendre leurs libertés aux gens, tout en continuant à nous protéger et à protéger les autres »

L’optimisme affiché du Premier ministre n’est pas forcément raccord avec les dernières statistiques démontrant que presque 600 000 personnes ont testées positives ces sept derniers jours au Royaume-Uni. Depuis le début de la pandémie, 20,4 millions de personnes contaminées ont été recensées et 164 000 décès enregistrés.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale