Covid-19 : le Royaume-Uni, premier pays à approuver le nouveau vaccin de Moderna

Par Colin Porhel | Publié le 17/08/2022 à 14:04 | Mis à jour le 17/08/2022 à 14:12
Photo : Aron Van de Pol - Unsplash
Le Royaume-Uni approuve un nouveau type de vaccin

Celui-ci s’attaque non seulement au virus original, mais également au variant Omicron. Treize millions de doses devraient être disponibles cette année, a assuré Moderna.

 

Si les contaminations restent en baisse de plus de 23% en Angleterre, avec seulement 50 000 personnes testées positives en une semaine, selon les derniers chiffres du gouvernement, les autorités restent méfiantes quant à la progression du virus. Une nouvelle campagne de vaccination à destination des plus fragiles est ainsi prévue dès l’automne.

 

Outre les différents vaccins déjà proposés à la population ces derniers mois, le Royaume-Uni bénéficiera également du dernier vaccin de Moderna, dénommé Spikevax, qui cible à la fois la souche originale du virus et le variant omicron. « Une excellente nouvelle », selon le ministre de la Santé, Steve Barclay, qui a ajouté que les personnes éligibles « auront le confort de savoir que leur immunité a été renforcée ».

 

Le personnel soignant et les femmes enceintes concernées

Des tests menés sur 437 personnes montrent ainsi que le nouveau vaccin de Moderna offre une meilleure protection immunitaire face au virus. D’après les experts, le nombre d'anticorps capables de neutraliser le variant Omicron est 1,7 fois plus élevé chez les personnes ayant reçu une dose de Spikevax.

 

Parmi les personnes qui se verront proposer une dose de rappel se trouvent notamment le personnel de santé, les personnes âgées de 50 ans et plus, les soignants de plus de 16 ans, les femmes enceintes, les enfants de cinq ans et plus considérés comme vulnérables, ainsi que les personnes de plus de cinq ans vivant avec quelqu’un dont le système immunitaire reste fragile.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale