Boris Johnson annoncera les règles Covid pour les fêtes de Noël la semaine prochaine

Par Judith Chouzenoux | Publié le 06/12/2021 à 13:55 | Mis à jour le 06/12/2021 à 14:01
Photo : Number 10 - Flickr
Boris Johnson en plein discours

Boris Johnson prendra la parole la semaine prochaine afin de promulguer officiellement les règles qui seront en vigueur pour lutter contre le Covid-19 et à son nouveau variant Omicron pendant les fêtes de fin d’année. Cette prise de parole interviendra alors que le Premier Ministre a demandé aux Britanniques de ne pas annuler leurs projets de Noël la semaine passée.

 

Boris Johnson annoncera la semaine prochaine si de nouvelles restrictions concernant la lutte contre la propagation du Covid-19 sont nécessaires pendant la période de Noël, alors que le variant Omicron continue de se répandre au Royaume-Uni. Dimanche, le pays recensait 246 cas officiels de ce variant considérés comme « préoccupant » par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

 

Quelles sont les règles sanitaires actuellement en vigueur ?

À ce jour, Boris Johnson a déjà réintroduit le port obligatoire du masque dans les magasins et les transports publics, en réponse à l’arrivée d’Omicron sur le territoire britannique. Ces mesures ont été cependant mises en place jusqu’au lundi 20 décembre et le Premier ministre aurait désigné le 17 décembre comme étant la date la plus probable pour leur révision potentielle.

 

Des mesures de lutte contre le Covid-19 encore incertaines pour les fêtes de fin d’année au Royaume-Uni

Selon le journal iNews, il semble que les ministres ne savent toujours pas s'ils pourront lever les règles mises en place la semaine passée ou s'ils devront, au contraire, les renforcer. Dans ce dernier cas de figure, de figure, les Britanniques pourraient s’attendre à un retour plébiscité du télétravail, voire même à l’instauration d’un pass sanitaire. Une source du No 10 aurait ainsi confié : « Les nouvelles restrictions ne sont en vigueur que depuis une semaine et nous ne disposons pas encore des données dont nous avons besoin. Il faudra une semaine ou deux pour en savoir un peu plus sur le variant. »

 

Les autorités sanitaires appellent le gouvernement à agir rapidement

Pour les scientifiques britanniques, Downing Street n’aurait d’autre choix que d’annoncer de nouvelles mesures sanitaires pour Noël. Le journal iNews rapporte qu’un « scientifique de renom » aurait averti que « si des mesures plus strictes s'avéraient nécessaires, le fait de retarder leur introduction jusqu'après Noël ne ferait que conduire à des règles encore plus strictes au Nouvel An. »

 

Pour le professeur Sir David Spiegelhalter, statisticien à l'Université de Cambridge qui contribue à conseiller étroitement le gouvernement, la nouvelle souche Covid présenterait un « risque élevé », mais le scientifique estime que les ministres sont toutefois déterminés à « ne pas perturber Noël. » Sur la chaîne d’information Sky News, il a expliqué que les mesures actuelles, notamment les restrictions liées aux voyages, vont « seulement ralentir un peu les choses, mais elles ne vont pas les arrêter. » Il a également confié s’attendre à des mesures « plus strictes » passé le nouvel an afin de « répondre aux nouveaux défis liés amenés par le Covid. »

 

Le variant Omicron est scruté de près par le conseil scientifique

Lors de sa dernière réunion, le Scientific Advisory Group for Emergencies, le groupe scientifique conseillant de très près le gouvernement, a conclu que ses recommandations précédentes sur le télétravail et les laissez-passer Covid - à l’instar du pass sanitaire français - étaient « très pertinents » à la lumière d’Omicron. Il semble toutefois écarter l’idée d’un nouveau confinement pour faire face au variant.

 

Le vice-premier ministre Dominic Raab a assuré que le gouvernement était « constamment en train de regarder et de jauger » la situation sanitaire du pays. Il a également rassuré le public en rappelant que les règles en vigueur étaient toujours le fruit du « plan A » et que pour l’instant il n’avait pas eu « à reconsidérer certaines des mesures qui ont été décrites dans le plan B. »

 

Judith Chouzenoux - Journaliste Londres

Judith Chouzenoux

Etudiante à Sciences Po Aix, spécialiste de pas grand chose, curieuse d’à-peu-près tout.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale