La ligne ferroviaire Dartmoor remise en service après 50 ans d’inactivité

Par Lili Auriat | Publié le 18/11/2021 à 12:25 | Mis à jour le 18/11/2021 à 12:35
Photo : Wikimedia Commons
La gare d'Okehampton

La « ligne Dartmoor » a officiellement repris du service entre Exeter et Okehampton ce samedi, une victoire pour les communautés locales. C’est la première étape du projet « Restaurer votre chemin de fer » du ministère des Transports. 

 

Grant Shapps, Ministre des Transports britannique, a inauguré mercredi la réouverture de cette parcelle du Grand chemin de fer de l'Ouest (GWR), mais la « ligne Dartmoor » n’a officiellement n’a rouvert au public que ce week-end. Elle n’avait pas été en service régulier depuis 1972. Une occasion pour les touristes de redécouvrir la région avec ses randonnées, ses commerces locaux et ses paysages à couper le souffle. 

 

Un grand retour après 50 ans d’absence

Après 50 ans d'absence, des années de campagne et plusieurs faux départs, la ville d’Okehampton est à nouveau branchée sur le réseau ferroviaire national. Cette ligne avait cessé de fonctionner, en même temps que de nombreuses autres, dans les années 70. Depuis, elle n’a été utilisée que durant quelques dimanches d’été à partir de 1997. 

Afin de satisfaire la demande des nombreux visiteurs du Parc National du Dartmoor en cette saison automnale, le train passera tous les jours à la gare d’Okehampton, avec des départs toutes les deux heures. Au printemps, la fréquence devrait passer à un train toutes les heures. Une victoire pour les habitants de la petite ville du Devon qui militent depuis des années. Les locaux voient dans cette réouverture de la ligne une opportunité de désenclaver leur territoire et de relancer le tourisme local.  

 

Un train pour « reconnecter une communauté et créer de nouvelles opportunités » 

Les habitants d’Okehampton, comme le gouvernement, espèrent que cette initiative aura un impact positif sur l’économie locale. Grant Shapps a expliqué qu’en « restaurant la ligne Dartmoor, (le gouvernement réparait) 50 ans de dommages, reconnectant une communauté et créant de nouvelles opportunités pour l'emploi, le tourisme, l'éducation et les loisirs. »

Quelques jours après la fin de la Cop 26 à Glasgow, le Premier ministre, Boris Johnson, a ajouté que cette ligne était le moyen « de choisir le rail plutôt que la route, et de voyager d'Exeter à Okehampton avec des modes de transport plus écologiques et plus propres ».

Les membres de la Dartmoor Railway Association expliquent aux médias britanniques qu’à l’époque, les chemins de fer étaient considérés comme des nuisances, et les politiques tentaient de s’en débarrasser. Aujourd’hui, la réhabilitation d’anciennes lignes désertées constitue un projet communautaire, écologique et touristique. 

Le retour en service régulier de la ligne Dartmoor permet désormais aux randonneurs, aux cyclistes et aux visiteurs de découvrir la ville et ses artisans et établissements locaux sans avoir besoin de prendre la voiture. Une idée sortie parmi tant d’autres : dans le parc national se trouve Chagford, une ville autrefois connue pour l’extraction d’étain. Sur place, les touristes pourront découvrir des cafés jazz, des studios d’artisanats, des auberges et des chambres d’hôtes en haut de la lande. La randonnée, costaude, vaut le détour et un bus fait le trajet entre Okehampton et Chagford les dimanches.

Pour les amateurs de nature et de marche, les randonnées ne manquent pas dans le Dartmoor. Elles varient entre petits pics à gravir et grandes plaines découvrant une végétation typiquement anglaise, permettant parfois de monter un camp pour un peu de répit. Plutôt branchés vélo ? Certains chemins sont bétonnés pour offrir des pistes à l’instar de la Granite Way, qui rejoint la station à Lydford (des vélos sont en location à proximité). 

 

Un investissement de 40 millions de livres sterling

Ce projet a demandé un travail acharné au cours des neuf derniers mois. L'opérateur chargé du projet a affirmé que ses équipes avaient posé 18 km de nouvelles voies, installé 24 000 traverses en béton et 29 000 tonnes de ballast en 20 jours.

40 millions de livres sterling ont été dépensés pour moderniser la voie et rénover la gare, permettant la réouverture d’un café et autres installations. Des réparations ont également été effectuées sur 21 infrastructures le long du trajet, dont quatre ponts et des passages à niveau. La réouverture de cette ligne a demandé des opérations de déblaiement de la végétation, de terrassement et de drainage, opérations qui devraient se poursuivre au cours de 2022 pour augmenter la vitesse de la ligne et son service horaire. 

 

Lili Auriat - Journaliste Londres

Lili Auriat

Lili Auriat, étudiante à Sciences Po Aix, parisienne et passionnée de sport et de voyage.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale