Dimanche 19 septembre 2021

Découvrez l’art de Katsushika Hokusai au British Museum à partir du 30 septembre

Par Elzéa Colomb | Publié le 21/07/2021 à 18:29 | Mis à jour le 21/07/2021 à 18:50
Photo : British Museum
Une oeuvre d'Hokusai qui représente des canards

Pour la première fois, le British Museum deviendra le théâtre d’une exposition de l’artiste émérite d’origine japonaise, Katsushika Hokusai. Une opportunité privilégiée de pouvoir se délecter d’un talent qui a dépassé les frontières japonaises et dont l’influence continue de se faire ressentir au sein de la sphère artistique.

 

Après avoir réussi l’exploit de se procurer des dessins du grand artiste Kutsushika Hokusai (1760-1849), le British Museum entend lui consacrer une exposition à la hauteur de son talent. Du 30 septembre 2021 au 30 janvier 2022, ses 103 dernières œuvres seront exposées au public pour la première fois dans une exposition intitulée Kutsushika Hokusai : The Great Picture Book of Everything. Cette série s’ajoute aux milliers d’objets déjà détenus par le musée, qui possède une des collections les plus importantes en dehors de celles du Japon.

 

Une influence sans limite

Bien que son nom ne parle pas à tous, il est pourtant l’artiste à l’origine de « The Great Wave », l’une des œuvres les plus reconnaissables et reproduites de tous les temps. Volontiers considéré comme l’un des plus grands artistes d’époque, il aurait réalisé en 70 ans de carrière environ 3 000 tirages couleur, des illustrations pour près de 200 livres, plusieurs centaines de dessins et pas moins de 1 000 peintures. La nature impressionniste de ses œuvres a d’ailleurs inspiré bon nombre de peintres et dessinateurs européens du XIXème siècle à l’instar de Vincent Van Gogh.

La grande vague d'Hokusai
Creative Commons

 

Une exposition qui met en exergue les derniers moments de sa vie

À 80 ans, Kutsushika Hokusai aurait entrepris de réaliser une projet intitulé « The Great Picture Book of Everything ». L’idée était de laisser libre court à son imagination pour représenter des vignettes de l’Inde bouddhiste, de la Chine ancienne comme de la nature dans son ensemble. Sa série n’aurait pourtant jamais pu être contemplée et aurait tout simplement été rangée dans une des décennies durant. Après avoir appartenu à un riche collectionneur d’art japonais, les croquis sont réapparus en 2019 à Paris lors d’une vente aux enchères, à l’issue de laquelle le British Museum en est devenu propriétaire.

 

Une dizaine d’illustrations du dessinateur de talent sont dès à présent disponibles sur le site du British Museum. Mais pour réellement s’immerger dans le contexte de l’époque en s’imprégnant sur place, vous pouvez précommander vos billets ici.

 

Elzéa Colomb - Journaliste Londres

Elzéa Colomb

Étudiante en 3e année de journalisme. Réunionnaise d’adoption, amatrice d’art. Envisage de devenir également dessinatrice de presse.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Cambodge Appercu
CULTURE

Quelle est la posture de Bouddha qui vous correspond ?

Dans les pagodes cambodgiennes, les statues du Bouddha prennent différentes postures. Ces gestes symboliques sont associés aux principaux épisodes de sa vie et aux jours de la semaine.

Sur le même sujet