Cinq mois avant son déménagement, le Museum of London voit les choses en grand

Par Colin Porhel | Publié le 12/07/2022 à 12:52 | Mis à jour le 12/07/2022 à 14:30
Photo : Stanton Williams Secchi Smith
Le musée de Londres va déménager

Le musée le plus célèbre de Londres accueillera une dernière fois les passionnés d’art le 4 décembre prochain, avant la démolition de son bâtiment et son déménagement dans le quartier de Smithfield.

 

Une page de l’Histoire se tourne à Londres. Implanté à London Wall depuis 1976, le Museum of London abandonne son site historique pour s’implanter dans le quartier voisin de Smithfield. Un choix dicté par des raisons pratiques, le bâtiment d’origine n’étant plus « adapté à sa fonction », selon sa directrice, Sharon Ament.

 

Pas question pour autant de délaisser le musée pour ses cinq derniers mois à London Wall. Pour célébrer ce nouveau départ, l’institution a prévu un programme riche et éclectique dans lequel une grande partie de sa collection sera visible par les visiteurs. « Je ne sais pas exactement ce qu’il va se passer, mais je suis extrêmement enthousiaste à ce sujet, a déclaré M. Ament. J'ai entendu dire que certains de nos conservateurs veulent faire les choses en grand ». Le ballon dirigeable à l’effigie de Donald Trump, acquis par le musée il y a quelques mois, pourrait notamment flotter au-dessus du bâtiment.

 

« Si les visiteurs le demandent, nous resterons ouverts 24h/24 »

Outre l’exposition de « Baby Trump », le Museum of London a prévu un programme d’été particulièrement chargé, qui permettra aux plus jeunes de réaliser une fresque romaine géante en Lego ou de pique-niquer comme un soldat romain. « Nous avons le devoir d’intéresser l’ensemble des Londoniens, a expliqué Sharon Ament. Si les visiteurs le demandent, nous resterons ouverts 24h/24 ».

 

Seule interrogation encore présente : le devenir du site qui accueille actuellement le musée. L’idée de la construction d’une salle de concerts ayant été abandonnée par la City of London Corporation, un centre commercial pourrait voir le jour sur les ruines du Museum of London. Une possibilité déjà contestée par les habitants du quartier, qui dénoncent le côté « outrancier » du projet.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale