Vendredi 28 janvier 2022
TEST: 2269

À 70 ans, la pièce d’Agatha Christie “The Mouse Trap” n’a pas pris une ride

Par Amandine Guiony | Publié le 03/12/2021 à 17:44 | Mis à jour le 03/12/2021 à 18:30
Photo : amandine Guiony
The Mouse Trap fête son 70è anniversaire

L’année 2022 marquera le 70è anniversaire de la pièce de théâtre la plus vielle du monde : The Mouse Trap, jouée à Londres depuis 1952. Le secret de sa longévité ? Un subtil mélange de tradition et de modernité.

 

La scène du crime se trouve tout près de Trafalgar Square, en plein coeur du célèbre quartier du London West End, hôte de la plupart des théâtres historiques de Londres. Pour la trouver, les enquêteurs d’un soir devront se diriger en direction de Covent Garden, depuis la station de métro Leicester Square.

Face à eux se trouve le St Martin’s Theater, qui accueille depuis 50 ans les représentations de ce show iconique. Un grand panneau indique ‘Agatha Christie’s The Mouse Trap’ en lettres rouges lumineuses façon Olympia de Paris. ‘70th Year’.

C’est ici que l’enquête débute. Le spectateur s’infiltre dans l’enceinte du théâtre et sa décoration tout à fait élégante, mais connaît-il bien ses voisins ? Car jusqu’au prochain entracte, il demeurera captif de cette salle de spectacle où tout peut arriver - y compris quelques querelles exacerbées par ce Cluedo géant, dont chacun fait désormais partie.

La recette traditionnelle du ‘Murder Mystery’ à la Agatha Christie

Sur scène, les rideaux s’ouvrent sur le salon d’une grande maison typique de la campagne anglaise. Fauteuils de velours, grandes fenêtres à carreaux, table de bois sombre et feu de cheminée composent le décor de la pièce, telle qu’elle fût imaginée dans les années 1950. Dehors, la neige se met à tomber. C’est dans cette unique bâtisse que l’action prend vie : un huis clos indissociable du style d’Agatha Christie.

On y rencontre Mollie et Giles Ralston, jeune couple fraîchement marié qui accueille ses premiers clients à Monkswell Manor, leur nouvelle maison d’hôtes. Le spectateur fait la connaissance en même temps qu’eux des futurs suspects.

Christopher Wren, architecte extraverti qui semble fuir quelque chose, Mrs Boyle, qui râle pour à peu près tout, Major Metcalf, Miss Casewell, hantée par un violent passé et enfin et Mr Paravicini, invité surprise à la personnalité étrange : tous sont désormais réunis.

À partir de ce moment rien ne va plus, l’intrigue peut commencer. Un meurtre vient d’être annoncé à la radio dans un village voisin et, ingrédient indispensable de toute histoire d’Agatha Christie, une tempête bloque les routes empêchant quiconque de fuir.

Enfin, le détective sergent Trotter apparaît, tout droit sorti de la montagne sur ses skis. Bravant la neige, il vient annoncer une nouvelle urgente. Un carnet a été trouvé sur le corps de la victime de la ferme voisine, deux adresses y sont notées et l’une d’entre elles indique Monkswell Manor. Le meurtrier est sûrement tout proche, peut-être même est-il déjà là.

Les suspicions vont bon train jusqu’au moment où une seconde victime est découverte. Chacun des personnages devient alors suspect et le suspens demeure palpable jusqu’à la fin du second acte. Un ultime plot-twist digne de Shutter Island, Vanilla Sky ou Fight Club clôture le spectacle.

 

Une pièce revisitée et définitivement contemporaine

Bien que le Mouse Trap fête son 70è anniversaire en octobre prochain, il n’a pas pris une ride. La recette de son succès ? Le renouvellement continu de quelques détails, notamment de la sélection des comédiens et du jeu d’acteurs, tout en restant fidèle à ce qui fait l’essence d’Agatha Christie. Cette année, Mrs Boyle et Mrs Ralston sont interprétées par des femmes de couleur.

Le jeu de l’acteur qui interprète Christopher Wren est très maniéré, voire efféminé. Le casting est définitivement moderne, et la pièce, indémodable, attire un public très diversifié. Une expérience unique et la promesse d’une soirée inoubliable entre ami(e)s.

Le saviez-vous ?

Lorsque la pièce est jouée pour la première fois, Winston Churchill est le Premier Ministre du Royaume-Uni, le thé et le sucre sont toujours rationnés suite à la guerre et la reine Elizabeth vient tout juste d’être couronnée.

Un tableau à l’entrée du théâtre enregistre le nombre de représentations données par les différentes troupes depuis 70 ans. Le 30 novembre, il affichait 28 451 performances.

 

Agatha Christie elle-même doutait du succès de cette pièce, originellement parue sous forme d’une courte histoire intitulée Trois Souris Aveugles - Three Blind Mice - et diffusée par la BBC à l’occasion des 80 ans de la Reine Mary. “Je lui donne huit mois“, écrit-elle dans une correspondance au moment de l’adaptation de la nouvelle en pièce de théâtre.

Aucune adaptation cinématographique ne peut rivaliser avec le succès de la pièce. L’exclusivité est concédée au théâtre du London West End par le petit fils d’Agatha Christie qui possède les droits de The Mouse Trap. Seule exception : une adaptation est possible si la pièce cesse d’être jouée pendant plus de six mois.

Alerte Spoiler. Wikipédia a délivré #whodunnit - ou le secret du meurtre. Pour éviter toute déception, mieux vaut donc ne pas s’y aventurer.

Certains la surnomment “The Queen of the WhoDunnit ?“ Agatha Christie est LA reine du roman policier, seule la Bible et les oeuvres de William Shakespeare dépassent les 2 millions de ventes totalisées pour ses 66 romans et 14 nouvelles.

 

 

Amandine Guiony - journaliste Londres

Amandine Guiony

MA Relations Internationales. Vagabonde entre Londres, Dublin et le Sud de la France à la recherche d'histoires à vous raconter.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Cambodge
CINÉ

Angkor en trois dimensions

Une nouvelle production cinématographique, Angkor 3D : The Lost Empire of Cambodia propose aux spectateurs d’explorer depuis leur siège et en 3 D les merveilles archéologiques du Cambodge.