Dimanche 25 octobre 2020

600 000 pertes d’emplois depuis mars

Par Luther Beaumont | Publié le 16/06/2020 à 19:55 | Mis à jour le 16/06/2020 à 19:59
Photo : Sol - Unsplash
sol-tZw3fcjUIpM-unsplash

C’est le chiffre du jour. Les employeurs britanniques ont licencié 600 000 de leurs employés depuis le mois de mars. Les dernières données officielles laissent suggérer que le coronavirus devient la source d’une crise liée non plus à la mise en veille des emplois, mais plutôt à leur suppression.

L’agence nationale de statistiques (Office for National Statistics : ONS) a publié des rapports mardi faisant état d’une diminution de 2,1% du nombre des employés salariés en Grande- Bretagne, en comparaison au nombre recensé au mois de mars. Le décompte effectué, qui comprend tant les personnes sans emploi, que celles toujours employées mais qui sont concernées par des baisses de salaire, a recensé 2,8 millions de cas supplémentaires durant le mois de mai.

Beaucoup d’observateurs craignent que les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre les suppressions de poste (“Job Retention Scheme”) altèrent les chiffres, qui en réalité seraient l’illustration de données encore plus inquiétantes. 8,9 millions de travailleurs ne peuvent actuellement exercer leurs fonctions, tout en restant salariés de leurs entreprises. Ils perçoivent l’indemnité financée du gouvernement destinée à couvrir 80 % de leur salaire.

Luther Beaumont journaliste Londres

Luther Beaumont

Prendre la decision de devenir journaliste demeure la concrétisation de ce que certains pourraient décrire comme une passion. Dans mon cas je la décrirais comme l'essence de ma curiosité.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet