TEST: 2269

5 bonnes raisons de regarder Tiger King

Par Benjamin Wettling | Publié le 20/04/2020 à 17:48 | Mis à jour le 20/04/2020 à 17:59
Photo : Tiger King - Netflix
Tiger King série Netflix top

Au fil des jours, dans ses colonnes, LePetitJournal.com se propose de revenir pour vous avec des séries qui nous ont marqués, et que nous souhaitons partager avec vous. Aujourd’hui, retour sur la série documentaire de Netflix, Tiger King.

 

1. Une série documentaire

Tiger King ou « Au Royaume des fauves » en français, c’est un documentaire en huit épisodes de 45 minutes qui retrace le parcours de Joe Exotic, de son zoo et ses quelques centaines de tigres à son emprisonnement suite à une tentative de meurtre. Et il faut le voir pour le croire. On a beau savoir que c’est un documentaire, et que les images sont réelles, on remet tout le temps en question ce que l’on voit tant cela semble absurde. On fait pause et on va se renseigner, et on se rend compte que tous ces personnages sont réels et le documentaire n’a rien d’une fiction : il montre la réalité de manière assez objective, et on ne peut pas lui reprocher d’avoir fictionnalisé l’histoire. Le documentaire est rempli de ces moments de flottement, ces images tellement absurdes qu’elles en semblent trop grosses pour être vraies, et pourtant… Le choix de raconter cette histoire sous la forme d’un documentaire permet de rappeler au spectateur que ces hommes existent vraiment, et c’est particulièrement impactant.

2. La vie de Joe Exotic

Avec Tiger King, on se plonge dans le quotidien de Joe Exotic, de son vrai nom Joseph Allen Maldonado-Passage. On le découvre comme propriétaire d’un zoo privé, où il élève plusieurs centaines d’animaux et en particulier des tigres. Avec son mulet et sa moustache, sa veste à frange, sa passion pour les armes et les explosifs, ses deux maris, on est aspiré dans l’univers de ce personnage. Car même si on sait qu’il est réel, impossible de le considérer autrement qu’un personnage. Il tire sur ses employés « pour rigoler », exploite ses animaux, tente et échoue à devenir gouverneur, fomente un complot afin de tuer sa rivale Carole Baskins et le tout devant les caméras. Des heures et des heures de pellicule, dans lesquelles Joe Exotic se met en scène en tant que Roi des Tigres pour une émission de téléréalité, ont permis de capturer chaque heure, chaque seconde de sa vie et de celle de ses proches. Et quand Joe termine en prison, on a beau savoir que c’est plus que mérité, on ne peut pas s’empêcher de ressentir de l’empathie pour lui.

3. Les tigres en captivité, un vrai problème aux USA

On pourrait penser que « Au royaume des fauves » parlerait de tigres, mais en réalité les tigres ne servent que de faire-valoir à Joe Exotic. Et c’est tant mieux ainsi : on est confrontés à tout le dédain avec lequel sont traités ces animaux majestueux. Les tigres ne sont vus par tous les personnages de l’histoire que comme des produits ou des machines à sous. C’est un vrai business du tigre qui permet au documentaire de révéler un trafic inconnu et pourtant terrible : il y a plus de tigres en captivité aux Etats-Unis qu’en liberté dans le reste du monde !

4. Les personnages sont tous des ordures

Ce qui fait la force de Tiger King, c’est de se rendre compte à quel point Joe Exotic et compagnie sont des ordures. A chaque épisode on rencontre de nouvelles personnes dans l’entourage de Joe, et on espère que ce seront des gens bien qui vont mettre un terme à tout ce cirque. Mais même ceux qui, en apparence, ont tout du « gentil » de l’histoire finissent par nous décevoir. Doc Antle, le gentil éleveur de tigre qui se révèle être le gourou d’une secte sexuelle centrée autour de sa personne. Carole Baskins, la grande rivale de Joe Exotic, est présentée comme une fervente protectrice du droit des animaux qui cherche à faire sombrer Joe pour protéger les tigres. Mais plus on avance dans la série, et plus les frontières se brouillent : Carole révèle son côté sombre et on se rend compte qu’il n’y en a littéralement pas un pour racheter l’autre.

5. La réalité plus forte que la fiction

En bref, Tiger King c’est la preuve que la réalité est parfois plus forte que la fiction. Une histoire tellement insensée, tellement tirée par les cheveux qu’on peine à y croire. Mais c’est là tout le génie de ce documentaire : c’est tellement gros que ça n’aurait pas pu être inventé. Et on se rend compte de toute la complexité du réel, dans une mesure qu’aucune fiction ne pourra jamais retranscrire.

La série est disponible sur Netflix ici

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
Benjamin Wettling journaliste Londres

Benjamin Wettling

Étudiant en 3ème année à Sciences Po Aix. Passionné du septième art, mais pas quand c'est Neymar qui fait son cinéma à la Coupe du Monde.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale