TEST: 2269

1 personne sur 30 contaminée à Londres la semaine dernière

Par Marie Lagache | Publié le 06/01/2021 à 14:19 | Mis à jour le 06/01/2021 à 14:27
Photo : Etienne Godiard-Unsplash
Chiffres Cas Covid Londres

Alors que le Royaume-Uni a recensé plus de 60 000 contaminations en une seule journée, Chris Whitty, médecin en chef de l’Angleterre, a présenté lors de la conférence de presse du mardi 5 janvier les conclusions de la dernière étude de l’ONS, le bureau national des statistiques. Cette enquête présente une estimation des cas de Covid-19 en Angleterre au sein des foyers britanniques. Ces chiffres n’incluent pas les hôpitaux ou les autres établissements institutionnels comme les maisons de soins.

Ainsi, 1 personne sur 50 aurait été atteinte par le coronavirus entre le 27 décembre 2020 et le 2 janvier 2021. Ce qui correspond à 2% de la population et plus d’un million de Britanniques infectés lors de cette semaine. Ces données représentent le plus haut pic depuis le début de la pandémie. En comparaison, à l’annonce du deuxième confinement fin octobre, l’ONS estimait que 1,2% des citoyens anglais étaient porteurs du Covid-19, soit 664 700 personnes et un Britannique sur 85.

Du côté de la capitale, les chiffres augmentent encore plus. 1 Londonien sur 30 aurait contracté le coronavirus pendant la semaine du 27 décembre au 2 janvier, ce qui représente 290 300 personnes et 3,33% de la population de la ville. La région de Londres se classe actuellement comme le territoire le plus touché par la pandémie alors que Boris Johnson a annoncé un troisième confinement jusqu'à la mi-février pour annihiler la propagation du virus.

Cette augmentation du nombre de cas est attribuée à la nouvelle souche du Covid-19 fortement présente au Royaume-Uni et beaucoup plus transmissible. Toujours selon la dernière étude de l’ONS, 1,28% de la population britannique aurait été touchée par ce nouveau variant du coronavirus tout au long de la semaine dernière. Un chiffre qui grimpe jusqu'à 2,72% à Londres. Cette mutation du Covid-19 semble bel et bien installée en Angleterre et cause une hausse générale des contaminations.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale