Lundi 25 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Patara, berceau des civilisations, site touristique 2020

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 03/03/2020 à 03:58 | Mis à jour le 03/03/2020 à 15:03
Photo : Allée bordée de colonnes, ville antique de Patara
Patara site touristique 2020

Après Troie (2018) et Göbeklitepe (2019), 2020 a été proclamée comme l’année de Patara. Cette ville antique (port de Lycie), où est né Saint-Nicolas, se situe dans le district de Kaş, au Sud-Ouest de la Turquie.

Cette décision devrait avoir un impact important sur le tourisme. Si 300.000 personnes ont visité la cité lycienne en 2019, les autorités locales s’attendent à ce que ce nombre atteigne 1 million en 2020.

La directrice des fouilles de Patara, la professeure Havva İşkan décrit cette ancienne ville comme une spirale d'histoire, qui se poursuit sans interruption jusqu’à aujourd'hui, et qui en fait « une des villes les plus spéciales d’Anatolie, un berceau des civilisations ». La Ligue lycienne, qui comprenait 23 villes au milieu du 1er siècle avant J.C., dominait dans la région, s'étendant de Fethiye à Antalya sur la péninsule de Teke.

Les visiteurs peuvent y découvrir un théâtre, une Nécropole, un Arc de triomphe, un phare (construit par l'empereur Néron), les restes d’un temple corinthien ; la ville antique compte aussi des églises, elle revêt donc une importance dans l'histoire du christianisme.

Patara était la porte d'entrée de la Lycie sur le monde, avec son port (aujourd’hui enseveli sous les dunes de sable) et son commerce maritime.

Des fouilles archéologiques sont en cours depuis 1988, et de nombreux projets de travaux devraient voir le jour prochainement, notamment avec la réhabilitation du fameux phare.

 

Comment s'y rendre ? La ville antique de Patara se trouve à environ deux heures en voiture de l'aéroport de Dalaman.

 

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet