À la découverte de quelques mots d’origine turque en français

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 01/11/2022 à 20:40 | Mis à jour le 02/11/2022 à 12:42
Yaourt turquie

Si environ 5000 mots turcs proviennent du français, nous vous proposons de découvrir quelques mots d'origine turque fréquemment utilisés dans la langue française...

 

Yaourt

Les mots "yaourt" et "yoghourt", qui ont fait leur entrée officielle dans le Petit Larousse en 1925, viennent du turc "yoğurt". Ce sont les tribus d'éleveurs nomades qui ont créé le yaourt pour conserver le lait et le transporter au gré des déplacements. En Turquie, il est un ingrédient incontournable de la gastronomie.

 

Kiosque

 

Le mot "kiosque", entré dans la langue française en 1608, vient du turc "köşk". En turc, il désigne une belle demeure en bois entourée d'un jardin. En français, il est devenu un terme générique qui désigne toutes sortes de constructions légères (un kiosque à journaux par exemple).

 

Turquoise

 

Ce mot désigne à l'origine une pierre bleu-vert rapportée en Europe pendant les Croisades. Elle était principalement rapportée par les Turcs, d'où son nom de "turquoise" qui vient de "turquois", l'adjectif de l'époque pour "turc". La pierre a donné son nom à la couleur turquoise. Si les Turcs appellent désormais cette pierre "turkuaz", son nom d'origine est "Firuze".

 

Divan

 

Le mot divan vient du turc ottoman "divân", qui désignait un conseil de notables du sultan. Le conseil se réunissait dans une salle où se trouvait une sorte de canapé couvert de coussins. Le mot turc est lui-même un emprunt de l'arabe. En français, il désigne un long siège sans bras ni dossier, ou bien le siège sur lequel le patient s'allonge chez le psychanalyste.

 

Sofa

 

Autrefois orthographié "sopha", le mot sofa provient du mot turc équivalent, lui-même emprunté à l'arabe, "suffa" (coussins de selle). Il désigne une estrade élevée couverte d'un tapis et de coussins, constituant un siège d'honneur. En français, par abus de langage, le mot "sofa" est désormais employé pour désigner un canapé.

 

Chacal

 

Le mot "chacal" vient du turc "çakal" et désigne un animal sauvage d'Asie et d'Afrique, qui se nourrit de cadavres et des restes laissés par les fauves. Comme les autres mots en -al d'origine étrangère dans la langue française, le mot "chacal" est une exception et prend le pluriel -als.

 

Caviar

caviar turquie

 

Le mot caviar, apparu dans la langue française au IXème siècle, vient du turc "havyar" (oeufs de poisson). Elaboré à partir des oeufs d'esturgeon, le caviar est l'une des denrées les plus chères au monde.

 

Sorbet

 

Le mot "sorbet" vient de l'italien "sorbetto", issu du turc "şerbet" où il désigne une boisson sucrée à base d'eau et de fruits. Le mot turc est lui-même un emprunt à l'arabe. Contrairement à la glace, le sorbet ne contient pas de crème ou de lait. Cet entremets glacé est réalisé à base de fruits, d'eau ou de sirop de sucre.

 

Turban / Tulipe

 

Les mots "turban" et "tulipes" ont tous les deux pour origine le mot turc "tülbent", ancien mot aujourd'hui remplacé par "türban". En turc, aujourd'hui, le "türban" s'emploie pour désigner le voile que portent les femmes tandis que le "tülbent" désigne un fin morceau de tissu. En français, il désigne le tissu enroulé et entrelacé autour de la tête, porté par les hommes dans la culture orientale ou bien une coiffure de femme en tissu, inspirée des turbans orientaux. Le nom de la fleur "tulipan", puis "tulipe" vient du mot "tülbent" en raison de sa forme qui rappelle celle d'un turban.

 

Cet article a été publié une première fois en juin 2017

Sur le même sujet
lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

bermansylvie7@gmail.com mer 02/11/2022 - 08:56

J'aimerais bien savoir si le vieux mot français "cramoisi" vient du turc Kirmisi ?( rouge intense) ?

merci!

Répondre

Soutenez la rédaction Istanbul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Albane Akyuz

Rédactrice en chef de l'édition Istanbul.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale