Dimanche 26 septembre 2021
TEST: 2262

Çay et simit, un duo incontournable en Turquie

Par Sevim Gökyıldız | Publié le 02/07/2021 à 03:00 | Mis à jour le 04/07/2021 à 21:19
çay & simit en Turquie

En France, le matin pour le petit déjeuner, l’accord parfait se résume en général à un café - croissant. En Turquie ce duo devient le çay & simit (thé et pain rond au sésame), le matin pour pour le kahvaltı, ou bien l’après-midi vers 17h. Comme goûter, un simit et un verre de thé représentent un symbole culturel.

Le thé noir est une boisson que l'on boit toute la journée, à toutes les heures, avant, après ou pendant les repas. Car le thé chez les Turcs, c’est une tradition incontournable à toute heure de la journée et où que vous soyez.

Le thé, boisson incontournable en Turquie

Le thé noir pousse en Turquie, contrairement au café.

Il est produit localement sur les rives de la mer Noire, en particulier dans la région de Rize.

Jusqu’à la fin du XIXe siècle, l’empire ottoman était consommateur de thé, mais lui préférait le café, importé du Yémen qu’il possédait partiellement. Après la chute de l’Empire Ottoman, le premier président de Turquie, Kemal Atatürk, est soucieux de conserver l’autonomie de son pays. Il soutient la plantation de théiers, grâce à quoi, aujourd’hui, la Turquie est à la tête d’une importante production de thé.

Les Turcs sont, proportionnellement, les plus gros consommateurs de thé au monde, avec 3,5 kg de thé consommé par personne et par an !

Voici comment préparer le thé "à la turque" (il n’y a rien de plus simple à faire !)

 

çaydanlık Turquie thé
Une théière "double" (Çaydanlık)

 

Le thé turc  traditionnel se prépare dans une théière "double" (Çaydanlık), donc composée de 2 parties : la partie supérieure, plus petite, dans laquelle le thé va infuser, et la partie inférieure qui sert à faire bouillir l’eau.

Préparation :

Faire du thé c’est simple, il vous suffit de mettre 3 ou 4 cuillérées de thé dans la partie supérieure de la théière. Faites bouillir de l’eau et mouillez votre thé afin de le nettoyer puis jetez l’excédent d’eau. Remplissez ensuite les 2 théières d’eau bouillante et laissez bouillir sur le feu. Une fois que l’eau a bouilli, baissez le feu et laissez infuser au moins 15 min. Servez votre thé turc bien chaud dans un verre à thé et buvez-le avec vos gâteaux préférés ou durant le repas. Le thé est servi dans de petits verres transparents pour rester chaud et pour bien laisser voir sa couleur.

Un verre de thé est souvent accompagné d’un simit, un pain aux graines de sésame de forme circulaire.

Le simit, le "pain quotidien" des Turcs

On le trouve à tous les coins de rue en Turquie, vendu souvent par des marchands (simitci) ambulants poussant de petits chariots.

 

simit Turquie pain

 

simit Turquie pain

 

Le simit obtient sa couleur dorée grâce à de la mélasse de raisin.

Les caractéristiques du simit (sa taille, son caractère plus ou moins croquant ou moelleux) varient selon les régions.

Dans la ville d'Izmir, par exemple, le simit est connu sous le nom de gevrek (littéralement "croustillant"), bien qu'il soit très similaire à la variété d'Istanbul.

Le simit est généralement servi nature, parfois accompagné de fromage (ou bien de tapenade).

Une recette de simit (la plus simple) :

 

simit pain Turquie

Ingrédients

(Pour 6-7 simit)

  • 3 à 3,5 verres de farine
  • 1,5 verre d’eau tiède
  • ½  cuillère à café de levure sèche
  • ½ 1 cuillère à café  de sel

(Vous pouvez ajouter de l’huile, ou du yogourt, pour donner plus de goût)

Sauce pour tremper

  • ½ verre d’eau de mélasse de raisin ( Pekmez),
  • ½ verre d’eau
  • Une cuillère à café de farine
  • Un verre  de sésame (torréfié)

Préparation :

Mélangez l’eau et la levure. Ajoutez la farine, puis le sel peu à peu. Pétrissez 5 minutes.

Laissez reposer la pâte 30-40 min, de façon à ce qu’elle double de volume.

Dégazez la pâte et divisez-la en plusieurs boules.

Prenez chaque boule et roulez-la en un long boudin assez fin. Pour former un simit vous torsadez le boudin, formez une couronne et soudez les extrémités.

Plongez ensuite les Simits dans de la mélasse diluée à l’eau, puis passez-les dans les graines de sésame.

Disposez les simits au fur et à mesure sur la plaque du four. Mettez à cuire à 200° jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

 

çay simit en Turquie

 

Nous vous recommandons
Sevim Gökyıldız

Sevim Gökyıldız

Sevim Gökyıldız est écrivain et journaliste culinaire. Membre fondatrice et conseillère de “L’association des Gourmets de Turquie “, elle est aussi membre de “YÜCITA”.
0 Commentaire (s) Réagir