Jeudi 21 juin 2018
Istanbul
Istanbul
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PARCOURS - Ces femmes turques qui ont marqué l’Histoire #2

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 13/11/2017 à 19:04 | Mis à jour le 13/11/2017 à 19:04
Photo : Selma Emiroğlu, Sabire Aydemir, Hatice Nüzhet Gökdoğan, Şair Nigâr et Semiha Es
femmes turques histoire

Comme le mois dernier, découvrez le parcours de cinq femmes turques exceptionnelles qui ont marqué l’Histoire du pays. 

femme turque sabire aydemirSabire Aydemir (1910-1991)

Sabire Aydemir est considérée comme la première femme turque vétérinaire. D’abord désireuse de devenir médecin, elle se tourne vers  la médecine vétérinaire en raison de son amour pour les animaux et se spécialise en bactériologie. Vétérinaire est à l’époque une profession pratiquée essentiellement par des hommes en zones rurales, pour soigner le bétail. Sabire Aydemir étudie à la faculté de médecine vétérinaire de l’Université d’Ankara, entre 1933 et 1937. En 1984, la Grande Assemblée nationale lui décerne une plaque de première femme vétérinaire de la République de Turquie, à l’occasion de la 50ème année du droit des femmes à voter et à être élue. 

 

femme turque nüzhet gokdoganHatice Nüzhet Gökdoğan (1910-2003)

Nüzhet Gökdoğan est la première femme turque astronaute et a fortement contribué à l’organisation de l’enseignement et de la recherche dans le domaine de l’astronomie en Turquie. Après le lycée, elle reçoit une bourse d’Etat et se rend en France pour poursuivre des études en mathématiques et en physique. Elle est diplômée de l’Université de Lyon en 1932, puis reçoit un diplôme d’études supérieures à Paris. Nüzhet Gökdoğan, qui est aussi la femme du co-fondateur de l’Université technique d’Istanbul, Mukbil Gökdoğan, retourne en Turquie après quelques années et devient la première doyenne de l’université dans le département d’astronomie. Elle crée entre autres la Société turque de mathématiques en 1948, l’Association des femmes turques en 1949 qu’elle préside durant plusieurs années et elle fonde la Société turque d’astronomie, en 1954. 

 

femme turque şair nigârŞair Nigâr (1856-1918)

Poétesse ottomane, Şair Nigâr est une figure majeure de la poésie post-Tanzimat, une période de réformes sous l’Empire ottoman. Ses poésies mais aussi son style de vie et sa personnalité ont une large influence sur la société et les femmes de son époque. Elle écrit notamment la pièce L'Effet de l'Amour (Tesir-i Aşk en turc) en avril 1883, la première pièce de l'Empire ottoman écrite par une femme. À partir de ses 25 ans, Şair Nigâr écrit ses mémoires et ordonne qu’ils ne soient publiés que 50 ans après sa mort. Ses poèmes et articles sont régulièrement publiés dans les magazines féminins de l’époque et notamment dans Hanımlara Mahsus Gazete, dont elle est la rédactrice en chef. Polyglotte, elle est capable de parler huit langues : grec, français, arabe, persan, arménien, hongrois, italien et allemand. 

 

femme turque Semiha esSemiha Es (1912-2012)

Connue comme étant la première photographe de voyage professionnelle de Turquie, Semiha Es est aussi la première femme photographe de guerre au monde. D’abord photographe amatrice, elle se marrie avec le journaliste Hikmet Feridun Es, correspondant à l’étranger, et voyage donc à ses côtés. Avec lui, elle apprend à photographier de façon professionnelle et devient journaliste et photographe de voyage pour la presse turque… Jusqu’à ce que le journal Hürriyet l’envoie couvrir la guerre de Corée dans les années 1950.

 

femme turque Selma EmiroğluSelma Emiroğlu (1927-2011)

Selma Emiroğlu est connue comme la première femme caricaturiste de Turquie. Elle commence à peindre à l’âge d’un an et demi mais c’est après sa rencontre avec le dessinateur Cemal Nadir Güler qu’elle se tourne vers la bande dessinée, à 13 ans. Selma Emiroğlu publie sa première bande dessinée dans le magazine Amcabey, dont Cemal Nadir Güler est le fondateur, en 1943. Selma Emiroğlu, qui est aussi une grande soprano, gagne sa notoriété notamment grâce à sa bande dessinée  humoristique "La bande du chat noir" (en turc, Kara Kedi Çetesi) publiée dans le magazine pour enfant Doğan Kardeş. 

 

 

Solène Permanne (http://lepetitjournal.com/istanbul) mardi 14 novembre 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 CommentairesRéagir

Actualités

POLITIQUE

1,5 millions de Turcs expatriés ont voté pour les élections de juin

Selon les chiffres officiels du Conseil suprême des élections turques (YSK), près de la moitié (48,78%) se sont rendus aux urnes entre le 7 et le 19 juin pour participer au scrutin.

Communauté

LYCÉES FRANÇAIS DU MONDE

FAPÉE - Xavier Gonon : "Les parents d’élèves doivent être associés"

Entre contraintes budgétaires et volonté présidentielle d’en faire un instrument du rayonnement de la France dans le monde, l’enseignement français à l’étranger est à la croisée des chemins. Eclairage