TEST: 2259

S’expatrier au Vietnam en 2022 - Le guide complet

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 09/02/2022 à 12:28 | Mis à jour le 08/04/2022 à 12:45
Expatriation au Vietnam en 2022 : le guide complet

Longtemps fermé à cause de la pandémie, le Vietnam rouvre ses frontières. Il est donc à nouveau possible d’y envisager un avenir à plus ou moins long terme.

Autant le dire d’entrée de jeu, la situation n’est pas encore revenue à la normale, loin s’en faut. Elle évolue néanmoins, et dans le sens d’une réouverture accélérée.

Qu’en est-il, en ce début d’année du Tigre ?

Le pays avait prévu une ouverture au milieu d'année 2022 mais les annonces récentes du Premier Ministre Pham Minh Chinh, conseillé par le ministre du tourisme, anticipent une réouverture des frontières dès la fin mars.

Qui peut prétendre venir s’installer au Vietnam ?

Presque tout le monde… Durant le premier trimestre, seuls diplomates et employés d’ambassades, les dirigeants d’entreprises et les travailleurs qualifiés étaient éligibles à l’expatriation au Vietnam. Leur venue était toutefois conditionnée à une procédure longue, qui s’ajoute à la traditionnelle demande de visa. Le site internet de l’ambassade de France au Vietnam apporte un certain nombre de précisions quant aux démarches à effectuer.

 

Visa pour venir au Vietnam comme tourisme ou pour du business

 

A ces catégories précitées, il faut désormais ajouter les Vietnamiens résidant à l’étranger et les conjoints de Vietnamiens, qui, pour les périodes du Têt, auront été les premiers à bénéficier d’une mesure d’élargissement. C’est à tel point vrai qu’ils ne sont même plus assujettis aux demandes d’autorisation en vigueur qui ont été mises en œuvre en 2021.

Quid des touristes ?

Deux solutions s’offraient à qui veut visiter ce magnifique pays qu’est le Vietnam.

La première consistait à participer à l’un de ces circuits fermés qui sont proposés depuis le mois de novembre 2021, mais seulement dans certains endroits très spécifiques (Phu Quoc, par exemple) et dans le respect d’un protocole sanitaire strict. A noter que ces séjours ne peuvaient en aucun cas être prolongés ou déboucher sur des extensions de visas.

 

Voyager au Vietnam pour visiter ce magnifique pays

 

Depuis le 15 mars la situation a évolué vers un retour au statu quo ante : délivrance de e-visa ou exemption de visas pour un certain nombre de nationalités.

Qu’en est-il des vols internationaux ?

Là encore, la reprise est à l’ordre du jour. Un certain nombre de lignes ont été rouverte depuis le 1er janvier, et Paris fait partie des destinations desservies.

Les premiers vols directs reliant la France et le Vietnam ont repris en fin de premier trimestre de l'année, offrant aux touristes européens un lien direct leur permettant de rejoindre le Vietnam.

Qu’en est-il des contraintes sanitaires ?

Elles sont toujours d’actualité. Il est bien sûr préférable d’être dûment vacciné, même si ce n'est plus obligatoire. Il faut également présenter un test PCR négatif effectué au moins 72 heures avant la date d'arrivée ou un test antigénique 24 heures avant votre embarquement et faire une déclaration médicale (les formulaires sont disponibles depuis le site de l’ambassade du Vietnam en France).

Ils devront aussi installer l'application vietnamienne PC Covid et celle-ci devra être activée pendant toute la durée de leur séjour dans le pays.

 

Contraintes sanitaires et quarantaine pour voyager au Vietnam

 

Pour ce qui est de la quarantaine à l’arrivée, elle est désormais annulée. Les autorités vietnamiennes incitent les visiteurs à monitorer leur température, symptômes et prendre des précautions tout au long de leur séjour.

Tout comme pour d'autres pays de la région d'Asie, l'entrée sur le sol vietnamien est également conditionnée à la détention d'une assurance santé qui garantit une couverture médicale à hauteur de 10.000 USD minimum.

Pourquoi s’expatrier au Vietnam en 2022 ?

Bonne question ! La réponse, elle, est simple : parce que le Vietnam a amorcé sa réouverture, et qu’il est à nouveau dans le sens de la marche, ce qui signifie qu’il présente de nombreuses opportunités à qui veut les saisir.

Le fait est que de très nombreux expatriés ont quitté le pays en 2020 et en 2021. Il est probable que de nombreux postes restent du coup à pourvoir.

 

Départs et retours en France importants depuis le Vietnam

 

Les porteurs de projets, eux, ont bien évidemment un « coup à tenter » dans ce Vietnam post-covid, qui ne demande qu’à aller de l’avant, fût-ce à marche forcée, et à rattraper le temps perdu. Le secteur touristique, en particulier, offre de réelles perspectives.

Avis à celles et ceux ayant la fibre entrepreneuriale, souhaitant démarrer une petite affaire, et auraient envie d’ouvrir un bar, un restaurant ou une maison d’hôtes !

Y-a-t-il un avant et un après covid ?

Oui, incontestablement. Et notamment en ce qui concerne l’expatriation.

L’époque bénie où l’on pouvait se rendre au Vietnam, pourvu d’un visa touristique, et y rester en faisant renouveler ledit visa moyennant les bons offices d’une agence de voyage arrangeante… Eh bien cette époque-là, elle est bel et bien révolue, qu’on se le dise !

Il est clair que désormais, il faudra présenter pattes blanches pour prétendre à l’expatriation au Vietnam, et qu’il n’y aura pas de porte dérobée. Cela étant, les lois d’un pays souverain, ça se respecte.

 

Régulations, règles et contrôle des expatriés au Vietnam

 

Sinon, la vie quotidienne est rythmée par un certain nombre de consignes sanitaires à respecter. Le port du masque en extérieur est bien évidemment obligatoire, et dans certains endroits (hôpitaux, centres commerciaux, ...), il faut présenter un code que l’on obtient en ayant téléchargé l’application PC Covid (sorte de passe sanitaire à la vietnamienne).

Suivant la localité au Vietnam, les grands rassemblements ne sont pas encore de mise, et dans certaines zones jugées à risque, les restaurants, les cafés et les bars sont fermés. Toutefois, dans la majorité du pays, les directives des autorités vietnamiennes vont dans le sens d' « accepter de vivre avec le virus » afin de relancer l'économie durement touchée en 2021.

Conseils et retours d'expérience du Vietnam ?

Guillaume Rondan, rédacteur en chef du Petit Journal Vietnam a récemment été interviewé par VOV5, la radio la Voix du Vietnam afin de revenir sur la situation qu'a connu le Vietnam en 2021 ainsi que les anticipations pour 2022.

 

 

Dans cette interview audio et vidéo, Thu Hang Bui, journaliste pour VOV5 et Guillaume échangent sur la vie en ce début d'année 2022 au Vietnam, la direction que prend le pays quant à l'ouverture prochaine des frontières, les opportunités à venir ainsi que la manière dont les futurs expatriés doivent appréhender ce retour progressif à la normale.

Pour plus de conseils et ressources utiles sur l'expatriation au Vietnam, retrouver sur cette page une vingtaine de guides essentiels pour aider les français candidats à l'expatriation.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Ho Chi Minh Ville !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale