Dimanche 26 septembre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale
TEST: inter

Accoucher à l’étranger : combien ça coûte ?

Par Thibault Segalard | Publié le 18/08/2021 à 18:00 | Mis à jour le 25/08/2021 à 10:17
Un médecin qui montre une échographie

Conjuguer accouchement et expatriation n’est pas toujours aisé. Les coûts de la prise en charge et des frais médicaux sont parfois exorbitants et sans assurance la facture peut vite devenir exorbitante.

 

Le prix d’un accouchement diffère énormément selon les pays. Selon une étude de https://santexpat.fr/ le coût peut varier de seulement 2500 € au Luxembourg à 40.000 € aux États-Unis.Pour rappel, très peu de pays prennent en charge l’accouchement comme en France (pris en charge à 100% par l’assurance maladie) et la souscription d’une assurance santé pour les expatriés est fortement recommandée.

 

De plus la maternité s’accompagne de beaucoup de frais annexes comme les consultations chez le gynécologue, le pédiatre l’obstétricien etc… santexpat.fr a donc, pour une étude, observé le prix moyen pour un accouchement dans plusieurs nations qui sont prisées par les expatriés.

 

Infographie cout de l'accouchement dans le monde

 

Les complications post-natales peuvent devenir très onéreuses

Les prix pour un simple accouchement sont déjà très importants, mais lorsque des problèmes surviennent, les coûts deviennent vite exorbitants. S’il y a des complications, l’addition peut grimper vite et fort, les difficultés post accouchement peuvent être facturées entre 50.000 € et 100.000 € et des soins pour un bébé né prématurément sont susceptibles d’aller jusqu'à 500.000 € .

 

S’assurer bien à l’avance pour sa maternité

Pour ne pas avoir de mauvaise surprise après son accouchement, l’idéal est de s’assurer 1 an à l’avance, car vous ne pourrez pas vous assurer lors d’une grossesse. En effet, aucun assureur pour expatriés, ni même la CFE ne vous couvrira pour une grossesse en cours. Il est donc recommandé d’anticiper son projet de maternité si vous n’êtes pas couvert soit par une assurance expatriés soit par un système de santé publique local efficace.

 

Accouchement : des pratiques très différentes en fonction des pays

Les pratiques et les habitudes, comme la péridural ou la césarienne, peuvent différer selon les nations où vous accoucherez. D’autres facteurs doivent aussi être pris en compte comme les équipements médicaux (surtout de réanimation), la capacité à être évacué en cas d’extrême urgence, la détection des malformations ou anomalies congénitales et la pratique de l’IVG. N’hésitez pas à vous renseigner au préalable pour savoir si vous souhaitez vivre votre grossesse dans votre pays d’expatriation ou plutôt rentrer en France.

 

Thibault Segalard

Thibault Segalard

Thibault a rejoint l’équipe de la rédaction internationale en juin après avoir passé 2 mois dans celle d’Athènes. Étudiant en école de journalisme.
0 Commentaire (s) Réagir