Les pays les plus et les moins accueillants pour les expatriés LGBTQ+ en 2022

Par Damien Bouhours | Publié le 19/07/2022 à 17:45 | Mis à jour le 27/07/2022 à 16:54
L'expatriation pour les personnes LGBTQ+

S’expatrier n’est malheureusement pas aussi facile pour les membres de la communauté LGBT. Avant de prendre une décision, regardons quels sont les pays les plus et les moins accueillants pour les expatriés LGBT en 2022.

 

La fierté ne s’arrête pas en juin. moneytransfers.com l’a bien compris en se penchant sur l'Equality Index permettant de déterminer les pays les plus et les moins accueillants pour les communautés LGBTQ+ dans le monde en 2022.

 

L'Islande, le pays le plus accueillant pour la communauté LGBTQ+
Reykjavik, la capitale la plus gay-friendly

 

L’Islande, le pays le plus accueillant pour la communauté LGBTQ+

L’Islande est certainement le pays le plus accueillant pour les personnes LGBTQ+ du monde entier. Le mariage pour tous a été légalisé en 2010 et est même reconnu depuis 2015 par l’Eglise d’Islande. L’adoption et la FIV y sont légales depuis 2006. Même si la scène queer y est peu développée de par la taille du pays, la population locale est très ouverte et tolérante envers la communauté expatriée ou locale.

 

Le Canada, pays de tolérance

Le Canada est le deuxième de ce classement de par ses lois anti-discriminatoires, la légalisation du mariage pour tous ou encore de l’adoption. Véritable terre de tolérance, le pays à la feuille d’érable est d’ailleurs l’un des pays privilégiés pour les réfugiés de la communauté LGBTQ+. Selon le Spartacus Gay Travel Index 2021, le Canada est le pays le plus sûr pour les touristes homosexuels et transsexuels, devançant Malte et le Portugal.

 

 

 

 

 

Les 9 pays les plus accueillants pour les expatriés LGBTQ+ en 2022

  1. Islande
  2. Canada
  3. Ile de Man
  4. Uruguay
  5. Norvège
  6. Pays-Bas
  7. Australie
  8. Suisse
  9. Allemagne

 

Les pays les moins accueillants pour la communauté LGBTQ+ en 2022

Malheureusement, 69 pays dans le monde voient encore l’homosexualité comme un crime, qui est même punissable de la peine de mort dans 9 pays : l’Afghanistan, le Brunei, l’Iran, le Qatar, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, le Yémen, la Mauritanie et la Somalie. Ce n’est donc pas surprenant que ces pays soient considérés comme les moins accueillants pour les personnes de la communauté LGBTQ+. De même, selon le Gay Travel Index 2021, la Tchétchénie, la Somalie, l’Arabie Saoudite, l’Iran, le Yémen ou encore les Emirats Arabes Unis sont des destinations déconseillées pour les touristes LGBTQ+.

Rencontrez-vous des difficultés lors de votre expatriation en tant que personne LGBT ?
Choices
Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique