Mercredi 28 octobre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

Le Jour d'après: 30 propositions pour construire une France post crise

Par Sandra Camey | Publié le 14/05/2020 à 17:30 | Mis à jour le 14/05/2020 à 17:30
jour d'après propositions

Après un mois de consultation citoyenne, les 66 parlementaires à l’origine de la plateforme citoyenne collaborative, dévoilent les propositions pour préparer le « jour d’après » de la crise sanitaire, qui a profondément touché la planète.


Suite à l’initiative de Paula Forteza, Députée des Français de l’Amérique latine et des Caraïbes, ce sont plus de 26 000 personnes qui ont participé à la consultation citoyenne avec plus de 108 811 votes et 8 700 propositions de loi déposées.

La crise du Covid-19 a changé les mentalités et ces propositions de loi soulignent les nouvelles priorités des citoyens.
 

Une articulation autour de 4 S

Santé

La pandémie a réveillé les consciences sur l’importance de la santé. Cela a été souligné lors de cette consultation où la population demande que la santé devienne la grande priorité nationale. C’est pourquoi elle demande à reconnaître les soignants, via une revalorisation de leurs salaires et de leurs conditions de travail, ainsi que la création de postes supplémentaires.
 

Sobriété

L’impact que nous avons sur la nature dû à notre mode de consommation est l’une des principales raisons de l’arrivée de la pandémie. Le recul forcé que nous avons dû prendre durant le confinement a motivé la population à un changement radical de son mode de vie. Elle demande l'encouragement du télétravail partiel pour limiter l’empreinte carbone des trajets domicile-lieu de travail. Une révolution veut aussi être faite sur les mobilités décarbonées et sur un plan de rénovation énergétique des logements.
 

Solidarité

Plus solidaires face à la pandémie, les citoyens ont pris conscience que la précarité qui était déjà là, ne fera que s’agrandir des suites de la crise. Pour cela, ils souhaitent un revenu universel, une révision de l’impôt sur le revenu, un fonds « zéro-expulsion » et une réforme du congé parentalité pour le rendre plus égalitaire.
 

Souveraineté

Quelques semaines avec le confinement, la fermeture des frontières et l’arrêt des pays étaient des choses impensables. Or il a fallu se rendre à l’évidence que le pays devait pouvoir être autonome et les citoyens devaient avoir accès aux ressources proches de chez eux. Ainsi, un soutien massif au développement de projets alimentaires territoriaux est demandé de même qu’une mise en place d’un véritable « Green Deal » européen. Le renforcement de la régulation des lobbies accompagné d’une éducation aux fausses informations devraient aussi être une priorité de cette consultation.

 

Quelle est la suite ?

La seconde phase de cette initiative est la co-écriture de ces propositions et leur traduction concrète dans la loi. Elles seront ensuite mises à disposition des parlementaires et des responsables politiques qui pourront les porter dans le débat public. Elles sont un socle de réflexion commun même si, la démarche de la plateforme « Le jour d’après » ne s’arrête pas là. Le mouvement se poursuit grâce à un suivi de l’avancement des propositions ainsi que par de nouvelles consultations et contributions.

 

92156619_221550398957456_3872276264203059200_n

Sandra Camey

De formation scientifique et journalistique, elle s'expatrie à Berlin où elle étudie la photographie et les sciences politiques du Moyen-Orient. Aujourd’hui en écriture de mémoire sur les politiques environnementales au Moyen-Orient
5 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Tintin lun 18/05/2020 - 08:45

Comment une consultation de 26000 personnes peut représenter l'avis d'une majorité de français? Moi, je suis pour le maximum d'expulsions des personnes qui ne respectent pas les lois françaises. De plus les syndicats extrémistes et les politiques complices doivent disparaîtres. Ma proposition est aussi louable que celle de ces 66 parlementaires!!!!!!! Et de tout façon dans 2 mois tout redeviendra comme avant!!!!!!!!!!!

Répondre
Commentaire avatar

KRISS mar 19/05/2020 - 12:32

Ben ouai justement la question est là….on ne demande surtout plus rien directement aux Français ! On sait ce qu'ils vont répondre! Ainsi on leur a demandé par référendum Maastricht et cela n'a pas correspondu à la réponse attendue alors on a magouillé la même chose version Lisbonne avec des élus pourris et ok vaseline ! Personne n'a moufté! Alors le résultat quelques années plus tard sous nos yeux est là, très simple ! Avec une « Démocratie » biaisée ou baisée selon la vulgarité expressive de chacun, nous avons : un nabot Président un "Jupiter-de-la- parlote-dare-dare-la-COM" pour se maintenir car seulement élu par 1 Français sur 5 et une politique française menottée chapeautée par des technocrates à Bruxelles non élus et refusés par les Français! Et il y a encore des hurluberlus qui nous demandent ce que l’on veut « après » sur les bases de cet « avant» démocratiquement illégal ! Ils n'ont donc plus peur de rien ces lascars et lasgarces là, ils magouillent tout à présent, là est la question! Du changement ? N’inventons rien, la Démocratie c'est simple ! Revenons déjà sur ce vote négatif de Maastricht, jugement Cour de Sureté de l’Etat avec jury populaire comme aux Assises pour juger Sarkozy à droite et Hollande à gauche et toute la clique de nos élus pourris qui ont participé au vote! Vous verrez que ces rigolos vont déjà illico "traverser la rue" pour passer la frontière belge et « en même temps » faire dans leurs frocs. Les choses sont allées trop loin, la vraie racaille n’est pas seulement celle que l’on dit, elle est interne aux Institutions Républicaines aujourd’hui. Le karcher oui, démocratique et dans l’autre sens ! Les arroseurs arrosés ! Ouai ......si le Peuple le veut et c'est aussi une autre question!

Répondre
Commentaire avatar

scoubidou ven 15/05/2020 - 04:14

Ha..Ha..Ha..Quel article bidon . Le jour d,apres on ferat comme d,habitude a part quelques bricoles pour le tape a l,oeuil . Le fonctionement de notre societe de consomation reprendrat plein pot . La crise serat vite oublie , on aurat du foot , du velo , ect .. ect ... pour s,occuper l,intelect . Comme disait le grand philosophe chinois Nasi Goreng , . Keep smiling ou jetez vous par la fenetre..... Yours Truly Nostradamus

Répondre
Commentaire avatar

Linu' sam 16/05/2020 - 18:17

Penser mal est un peche mais est presque toujours devine...

Répondre
Commentaire avatar

KRISS jeu 14/05/2020 - 22:16

Dommage que Raymond DEVOS ne soit plus là pour nous raconter son histoire de « sens unique ». Ainsi avec autant d'humour sans même s'en rendre compte il y a d’autres comiques qui s’en chargent aujourd'hui! Ben ouai tout simplement ici, un nouveau programme de gauche qui tourne à gauche de la gauche donc en rond comme depuis 40 ans! Ne nous inquiétons pas, la droite va nous sortir idem mais dans l’autre sens ! Tous donc autant confinis que déconfinés; la ligne droite, connaissent pas ces olibrius! Une initiative donc de notre ex députée LREM spécialiste du sens giratoire "en même temps" qui veut "traverser la rue" pour trouver un boulot écolo? Il semblerait qu'elle veuille encore nous conduire plus loin mais sur un tracteur cette fois mais en confondant encore la manette de clignotant pour le changement de vitesse! Dieu merci peut-être? Car pire, dans la fougue d'une jeunesse de merveilleuses dédaignant le rétroviseur des ringards elle ne s'aperçoit toujours pas qu'elle a aussi confondu "en marche" avant avec "en marche" arrière ! Ouai, aucun besoin donc de la parité dans la rigolade ces minettes se débrouillent tout seules! Vive le changement! Si les femmes nous faisait marrer au volant maintenant, en plus, c'est en politique!

Répondre

Vos élus

Tout savoir sur les représentants des Français de l’étranger : les députés, les sénateurs, le secrétaire d’état et l'assemblée des Français de l’étranger.

voir plusZ

Circonscriptions

Tout savoir sur les 11 circonscriptions des Français de l'étranger : les pays, leur fonctionnement, les élus et les résultats des dernières élections

voir plusZ