TEST: inter

Maison Cluizel, un savoir-faire familial gourmand premium

Par Raphaëlle Choël | Publié le 10/02/2022 à 18:00 | Mis à jour le 10/02/2022 à 18:01
Photo : Marc Cluizel et la collection de chocolats pour la Saint Valentin
Marc Cluizel et la collection de chocolats pour la Saint Valentin

La Manufacture Cluizel est un exemple d’entreprise familiale à la française. Elle est l’enfant d’un coup de foudre sucré : celui de Marc Cluizel, fils de boulanger apprenti en chocolaterie, et de sa future femme Marcelle, confiseuse. Ensemble, dans leur petite maison de Damville, en Normandie, ils cuisinent, jeunes, amoureux et pleins d’idées. Nous sommes en 1947 et la Manufacture Cluizel est née. 70 ans plus tard, les enfants, les petits enfants et les arrières petits enfants continuent de faire vivre cet héritage hors du commun ; ces derniers sont la quatrième génération.

Lepetitjournal.com a rencontré l’un d'eux, Marc, un jeune grand-père passionné qui a gardé ses yeux d’enfant pour parler du bonbon de chocolat et partager les aventures de la Manufacture Cluizel qui s’impose désormais comme chocolatière d’excellence au niveau mondial.

 

michel cluizel
@Atelier Mai 98

 

Pouvez-vous nous raconter la genèse de cette maison familiale

Tout a commencé avec mes grands-parents, Marc et Marcelle, Cluizel qui ont l’idée de fabriquer des bonbons en chocolat pour différents pâtissiers parisiens. Ensuite leur fils Michel a repris et développé le savoir-faire. L’atelier familial se transforme en véritable manufacture de chocolat. Au fur et à mesure des années, la réputation et la renommée de cette maison progresse jusqu’à devenir un acteur incontournable du chocolat en France. Aujourd’hui, Cluizel possède six boutiques à Paris et propose ses chocolats aux meilleurs artisans sur toute la France ainsi que dans 50 pays. Il y a quinze ans, Michel a passé progressivement le relais à trois de ses enfants : c’est moi Marc qui gère l’entreprise, aidé de Sylvie aux finances et de Catherine à la gestion de leurs boutiques. Ils ont récemment été rejoints par une quatrième génération, François et Claire, deux de mes enfants.

 

Sylvie, Marc et Catherine Cluizel
Sylvie, Marc et Catherine Cluizel

 

Vous êtes issu de la troisième génération, comment faites-vous perdurer et évoluer l’entreprise familiale ?

Pour toute entreprise mais encore plus pour des structures familiales, il est indispensable de conserver les valeurs de la maison qui sont le ciment de l’entreprise. Mon rôle est de les faire vivre afin qu’elles restent au cœur de notre travail. Ensuite je m’attache à la réflexion et au dynamisme de l’entreprise afin que nous répondions toujours mieux aux attentes, sans cesse nouvelles, de nos clients, mais aussi de la réglementation.

 

Quelles sont les valeurs fondamentales de Cluizel ?

La passion, la tradition et l’essentialité. Ce sont des valeurs simples mais profondes, familiales et durables. Elles sont très présentes dans notre quotidien et se retrouvent dans nos créations et notre communication.

 

Les fèves de cacao Cluizel

 

De quoi êtes-vous le plus fier ?

Depuis 74 ans, nous avons acquis des savoir-faire d’exception que nous transmettons de générations en générations. En cela, nous sommes labélisés depuis 2012 des Entreprises du Patrimoine Vivant français (EPV), une belle distinction remise par l’Etat français. Nous sommes attachés à rester une entreprise 100% française, que ce soit dans sa gestion, son activité et sa fiscalité.

 

Tous les descendants Cluizel peuvent-ils se faire embaucher dans la maison familiale ?

Oui dans la mesure où chacun apporte une plus-value à notre maison. Cela passe par des études supérieures, des expériences réussies dans d’autres maisons et une réponse à un besoin de l’entreprise.

Actuellement, deux de mes enfants travaillent à mes côtés : François dans la partie technique et Claire dans l’animation de notre boutique de Neuilly-sur-Seine. Vincent a, quant à lui, élaboré pendant un an en activité indépendante, le design de notre nouvelle collection griffée : de notre nouveau logo aux différents packagings. Je suis très fier de leur travail et de leur implication professionnelle.

 

Les chocolats Cluizel

 

Quelle est la dimension export de votre offre ?

Une entreprise qui exporte est une entreprise plus solide. J’ai développé la commercialisation de nos chocolats à l’export peu de temps après mon arrivée début 1990. Aujourd’hui, tous nos produits sont créés pour être proposés à l’export et nous les commercialisons dans plus de 50 pays. Nous avons également créé en 2004 notre filiale aux Etats-Unis. Mon objectif est que nous réalisions 50% de nos ventes à l’export.

 

Quel est votre plus gros défi ?

La transmission réussie de notre belle maison 100% familiale aux générations à venir : transmission avec mes enfants et aussi transmission avec toutes mes équipes.

 

De quoi sera fait demain, avez-vous des rêves ?

Un rêve restant imaginaire, je resterais plutôt sur un espoir que l’être humain arrive à se respecter : respecter son prochain et respecter notre belle planète afin que notre civilisation continue d’exister.

 

Les chocolats de Saint Valentin de Cluizel

 

Dîtes-le avec des fleurs de la passion... Pour la Saint-Valentin, la Manufacture Cluizel propose aux amoureux de déclarer leur flamme avec de la couleur, des fleurs, et surtout, une joyeuse gourmandise. A l’affiche, un coffret élégant au nom des fleurs, des couleurs et des saveurs de l’amour.

raphaelle choel

Raphaëlle Choël

Journaliste globe-trotteur, auteure d’ouvrages et coach, Raphaëlle a été collaboratrice régulière des éditions de Londres, Shanghai, Singapour, Tel Aviv, Manille et de nos pages Mag. Elle y nourrit généreusement nos colonnes de ses portraits inspirants.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique