Mardi 30 novembre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale
TEST: inter

175e anniversaire d’Auguste Escoffier : un hommage mondial et gourmand !

Par Capucine Taconet | Publié le 27/10/2021 à 18:00 | Mis à jour le 28/10/2021 à 11:11
Photo : Les disciples d'Escoffier lors d'un dîner d'Épicure à Bordeaux
dîners d'épicure bordeaux

Le 28 octobre, l’association des disciples d’Escoffier organise tout autour du monde un dîner d’Épicure. Initié par Auguste Escoffier, ce dîner gastronomique rassemble tous les dix ans des milliers de bons vivants répartis sur le globe. Cette édition spéciale rend hommage au chef français, à l’occasion de son 175ème anniversaire.

 

Connaissez-vous Auguste Escoffier ? Ce chef français né en 1846 est resté célèbre pour ses desserts comme la Pêche Melba ou encore la Poire Belle-Hélène, qui ravissent petits et grands. Mais beaucoup ignorent l’influence qu’il a eu dans la gastronomie mondiale. Auguste Escoffier n’a eu de cesse de réformer la cuisine et est parvenu à transmettre un véritable « art de vivre à la française » qui s’est imposé dans le monde entier. Une énergie qu’il a aussi déployée afin de faire de la gastronomie un vecteur de rassemblement dans ses « dîners d’Épicure ».

 

Le chef Auguste Escoffier

Auguste Escoffier : une certaine idée de la cuisine à la française

S’il y a bien un chef français qui a su transmettre l’art de la gastronomie à la française, c’est Auguste Escoffier. « Il a entrepris un travail considérable en posant les bases de la cuisine française, qu’il a diffusée au moyen de ses guides », raconte Coralie Jouannet, l’assistante au Bureau Exécutif International des Disciples Escoffier. « Mais il ne l’a pas fait pour enfermer la cuisine française dans une tradition, car il avait au contraire une vision très moderne de la gastronomie », ajoute-t-elle. Auguste Escoffier souhaitait voir la cuisine évoluer, et ses successeurs en portent la marque : Thierry Marx, l’ancien président des Disciples d’Escoffier, est un représentant emblématique de la cuisine moléculaire. Si la cuisine d’Auguste Escoffier résonne aussi tout particulièrement avec notre époque, c’est qu’elle intègre déjà des actions anti-gaspillage afin de ne rien gâcher, ainsi qu’un fort engagement social. Escoffier a témoigné tout au long de sa vie d’une attention particulière à « la veuve et l’orphelin », en se dévouant à de nombreuses causes caritatives. Il a notamment œuvré à la création d’un comité de secours pour les familles des cuisiniers mobilisés pendant la Première Guerre Mondiale. En cuisine, le chef accordait également une grande importance au bien-être de ses employés. « Au delà de recettes cultes, c’est surtout un état d’esprit qu’il a légué », conclut Coralie Jouannet. Et cet état d’esprit continue d’essaimer dans le monde, à la suite des 2.000 chefs qu’Escoffier a formé un peu partout sur le globe.

 

Les dîners d'Épicure partout dans le monde

Les dîners d’Épicure : « le rêve fou » d’Escoffier

Auguste Escoffier avait un rêve fou : organiser un dîner mondial, qui rassemblerait des milliers de convives au même moment, partout à travers le monde. Un rêve qu’il a commencé à concrétiser en 1912 avec l’organisation de dîners caritatifs de petite envergure. Son projet a été poursuivi par ses disciples, qui donnent rendez-vous chaque décennie aux amateurs de gastronomie française vivant aux quatre coins du globe. C’est ainsi que le 28 octobre se tiendra une nouvelle édition de ces dîners, avec une forte symbolique : on célébrera le 175 ème anniversaire d’Auguste Escoffier.

Près de 70 dîners sont prévus ce jour-là, sur les cinq continents et dans 33 pays. Ils rassembleront entre 40 et 200 personnes, Paris faisant figure d’exception avec ses 2.000 couverts prévus. Cette manifestation est un symbole d’autant plus fort que ces derniers mois ont mis en suspens l’activité de nombreux métiers de bouche à cause des restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19.

 

Nicolas Sale, président de l'association des Disciples d'Escoffier
Nicolas Sale, président de l'association des Disciples d'Escoffier

La gastronomie pour trait d’union à l’heure du Covid

Désormais, c’est décidé, les dîners d’Épicure auront lieu tous les cinq ans, et non plus chaque dizaine, ont tranché les responsables de l’association des disciples d’Escoffier. Après deux années particulièrement éprouvantes pour les métiers de la gastronomie, et les liens humains, l’association a senti l’urgence de se réunir autour de la cuisine. Nicolas Sale, le président de l’association et directeur du Ritz, a imaginé un menu unique pour ce dîner international et original. Afin de perpétuer l’engagement social d’Auguste Escoffier envers les plus démunis, l’excédent du prix des repas est reversé à des associations. « Chaque délégation choisit sa mission », précise Coralie Jouannet, « certaines donnent leurs fonds à des foyers de femmes battues, d’autres à la Croix rouge, ou encore pour les victimes de catastrophes humanitaires ». Une façon d’accroître non seulement le rayonnement de la gastronomie française, mais surtout d’une culture du lien social et de l’attention aux exclus, que les successeurs d’Escoffier sont fiers d’incarner.

 

Image service dîner d'Épicure

Avis aux Épicuriens : il reste des places !

Pour tous nos lecteurs épicuriens, gourmets et amateurs de bonne chaire, les dîners d’Épicure sont encore ouverts, n’hésitez pas à vous rendre sur le site pour voir s’il y en a un près de chez vous. Le prix du dîner varie entre 70 et 200 euros, selon le coût de la vie du pays.

Capucine Taconet

Capucine Taconet

Étudiante nantaise expatriée à Paris pour ses études de journalisme. Elle a connu lepetitjournal.com lors d’un échange universitaire à Bogota et rejoint la rédaction internationale en septembre 2021.
0 Commentaire (s) Réagir