Samedi 4 juillet 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

Ne faites pas tomber votre business dans le piège de la crise

Par Delphine Boileau-Terrien | Publié le 27/05/2020 à 18:00 | Mis à jour le 27/05/2020 à 18:00
promouvoir business coronavirus

Le contexte de crise actuel peut vous entraîner vers un certain fatalisme. Vous vous attendez à avoir moins de clients. Vous êtes mal à l’aise pour promouvoir vos services. Vous ne voulez surtout pas que vos prospects pensent que vous profitez de la crise. Et si cette peur en cachait d’autres ? Visibilité, relation au changement voire à l’argent, la crise exacerbe de nombreuses croyances. Je vous explique dans ce nouvel article ce qui se joue, les erreurs à éviter et pourquoi vous devez continuer à promouvoir vos services

 

Les erreurs à éviter

J’entends chez mes clientes des réticences à promouvoir leur business actuellement. Elles ont peur d’être perçues comme vénales. Elles voient que leurs concurrents proposent des offres gratuites et ont tendance à vouloir les suivre. Je ne vous encourage pas à le faire. Si vous offrez un service aujourd’hui, vous aurez du mal à le faire payer demain à sa juste valeur.

Et si vous profitiez plutôt de ce moment pour challenger vos peurs et essayer de les comprendre ? En effet, le contexte actuel les révèle plutôt qu’il ne les cause. Vous le savez, l’état d’esprit chez l’entrepreneur est crucial et il est aujourd’hui mis à rude épreuve. Je vous encourage à profiter du confinement pour vous poser les bonnes questions sur votre comportement et trouver les réponses en vous qui vous permettront de dépasser vos peurs.

 

De quoi avez-vos réellement peur ?

Bien souvent, je constate que les craintes que vous ressentez actuellement en masquent d’autres plus profondes et anciennes. Si vous avez peur de vous montrer sur les réseaux sociaux, celle-ci augmentera encore plus dans un contexte de stress comme nous le vivons actuellement et vous aurez tendance à ne plus vouloir communiquer. Si vous souffrez du syndrome de l’imposteur, vous aurez encore plus de mal aujourd’hui à assumer votre rôle d’experte auprès de vos prospects à un moment où ils ont pourtant encore plus besoin de vous.  Si votre relation à l’argent n’est pas apaisée, vous trouverez cela normal de ne pas en gagner à cause de la crise économique.

Notre relation au changement est également challengée dans cette période de bouleversement. Le changement a un impact sur notre comportement. Nous traversons plusieurs phases avant de l’accepter et de le dépasser. Le changement s’accompagne d’une face de choc, puis de déni, ensuite viennent la colère, la peur, la tristesse, et enfin l’acceptation, la résilience, le sens nouveau, l’enthousiasme, l’action et la créativité. Il est normal que lors des premières phases, votre état d’esprit soit affecté mais par la suite vous serez en capacité de le dépasser et d’adapter votre activité à ce nouveau contexte.

 

Confinement, crise : mon expérience

Je suis passée par toutes ces phases lors de l’annonce du confinement. Personnellement, au début, j’ai eu peur de ne pas avoir de nouvelles clientes. Ensuite, je me suis ressaisie. J’ai trouvé que c’était le bon moment pour challenger un business model et une communication bien établie. J’étais entrée dans la phase « créative » du cycle décrit plus haut. J’avais compris qu’une nouvelle ère s’ouvrait vers un changement positif même s’il y a des moments difficiles à vivre. J’ai profité de cette période pour challenger des convictions et des pratiques, particulièrement en lien avec l’argent. Je me suis libérée d’anciens schémas très ancrés en moi et ce travail m’a permis d’obtenir des résultats. Petit à petit, les changements se sont installés. Résultats : en un mois 10 femmes ont rejoint mes programmes, j’ai fait le chiffre d’affaires que je fais habituellement en 3 ou 4 mois en générant près de 60k€ de CA.

 

Travaillez votre état d’esprit


Je suis vraiment touchée par ces résultats, parce qu’au-delà de l’aspect financier, c’est la preuve concrète d’un véritable changement d’état d’esprit. C’est le fruit d’un travail plus intense et profond sur ma relation à l’argent. Je me rends compte que si je ne l’avais pas fait, ces 10 femmes n’auraient pas pu le faire non plus et se permettre de nous rejoindre. Développer une entreprise pérenne et profitable, quel que soit l’environnement économique, nécessite de faire évoluer sa relation à l’argent. Pour attirer l’argent dans sa vie, il est important de voir quelles croyances vous projetez sur celui-ci.

Je vous invite vraiment à profiter de cette période pour faire ce travail sur vos croyances limitantes afin de booster votre business.

 

Maintenez le fil rouge de votre marketing

Cette crise vous offre l’opportunité de challenger votre manière d’être et de faire pour donner encore plus de visibilité et d’impact à votre proposition de valeur. Ainsi, vous pourrez continuer à être présente sur les réseaux sociaux, envoyer des newsletters, organiser des webinaires de manière encore plus efficace et percutante. Proposez de nouvelles offres pour répondre aux enjeux de vos clients. Faites preuve de créativité ! C’est le moment de saisir de nouvelles opportunités et de montrer votre capacité d’adaptation.

Vous pourrez maintenir le fil rouge de votre marketing pour ne pas perdre en notoriété et en visibilité. Vous montrerez à vos clients que vous êtes présente et que vous êtes en mesure de répondre à leurs besoins. C’est rassurant pour eux de savoir que vous êtes à leurs côtés et surtout ils comprendront que vous êtes en mesure de les aider grâce à vos services.

J’espère que ce que j’ai partagé avec vous aujourd’hui vous aura aidée. Si vous avez des inquiétudes par rapport à votre business, si vous voulez les partager afin que nous trouvions ensemble les actions qui sont justes pour votre business, je vous propose une séance de travail ensemble. Vous pouvez cliquer sur ce lien ICI  et vous pourrez prendre directement rdv avec moi.

C’est encore plus important, aujourd’hui plus que jamais, de ne pas rester seule face à ses doutes et incertitudes.

Delphine Boileau-Terrien

Delphine Boileau-Terrien

Experte auprès des Femmes de challengeS qui veulent découvrir ET vivre du job qui leur colle à la peau, Delphine a accompagné une centaine de femmes à travers le monde à se reconvertir et lancer leur entreprise avec succès.
0 Commentaire (s)Réagir

Coaching

COACHING

L’expatriation à l’heure de la peur de l’étranger

Sur fond de crise sanitaire planétaire, on voit partout se multiplier des incidents liés à la peur de contracter le virus Covid-19. Celle-ci s’exprime à travers la suspicion envers l'Autre

PVT/VVT

PVT, VVT, WHV…Tous ces termes regroupent un ensemble de visas temporaires qui permettent à leurs détenteurs de voyager et travailler dans certains pays étrangers.

voir plusZ

VIE/VIA

Le volontariat international en entreprise (VIE) vous permet, sous certaines conditions, d'exercer une mission d'ordre scientifique, technique, commercial etc. dans une entreprise française à l'étranger.

voir plusZ