Mardi 23 avril 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Femmes expatriées : retrouvez une relation positive avec l’argent

Par Delphine Boileau-Terrien | Publié le 26/09/2018 à 10:00 | Mis à jour le 26/09/2018 à 10:34
expatriation argent

Depuis que vous êtes partie en expatriation et que vous avez quitté votre job, beaucoup de choses ont changé dans votre comportement et notamment votre rapport à l’argent. Jusqu’à présent, vous avez toujours eu un salaire et contribué au budget de la famille. Depuis votre expatriation, ce n’est plus le cas, et bien que vous bénéficiez d’un certain confort matériel, l’argent vous pose un vrai problème. Cela a un impact dans le développement de vos projets et votre réalisation professionnelle. J’ai vécu la même chose que vous et je voudrai partager avec vous des pistes qui pourraient vous aider aujourd’hui.

 

Femme expatriée : un rapport complexe avec l’argent

 

Depuis que vous êtes expatriée, vous êtes devenue la comptable du foyer. Paiement des courses, activités des enfants, femme de ménage, baby-sitter ou nounou, vous vous êtes transformée en véritable gestionnaire. C’est vous qui gérez le budget familial pour assurer son bon fonctionnement sans pour autant y contribuer. Vous avez l’impression de passer vos journées à dépenser de l’argent qui ne vous appartient pas. Résultats : votre rapport à l’argent devient compliqué et vous adoptez des comportements extrêmes.

  • Vous avez l’impression d’être une charge pour votre famille ;
  • Vous devenez incapable de dépenser de l’argent pour vous même ou pour des projets professionnels ;
  • Vous tenez les comptes de manière drastique ;
  • Vous n’offrez plus de cadeaux à votre mari ou à vos amis car vous ne gagnez plus d’argent par vous-même.

 

Vous tombez ainsi dans une sorte de spirale infernale où vous vous éloignez chaque jour un peu plus de l’énergie dont vous avez besoin pour évoluer personnellement et professionnellement : l’argent. Vous avez envie de donner vie à des projets mais vous refusez les dépenses nécessaires pour les faire naître.

 

L’argent est une énergie pour faire vivre vos projets 

 

Si vous vous reconnaissez dans les exemples que j’ai donnés ci-dessus, je vous comprends tellement mais je vous invite à changer votre vision de l’argent. Considérez désormais l’argent comme une énergie dont vous avez besoin pour avancer.

Vous le savez : pas d’argent = pas de croissance. Je parle ici non seulement de la croissance financière mais aussi individuelle car la réalisation de ce projet qui vous tient tant à cœur va vous faire grandir !

Pour démarrer une aventure entrepreneuriale, vous aurez besoin d’investir. Vous aurez besoin de conseils pour clarifier votre idée, votre clientèle-cible, les offres qui répondent aux besoins du marché et fixer vos tarifs. Puis vous aurez besoin de créer un site web, un logo, une charte graphique et d’avoir de nouvelles cartes de visite… tous ces outils vous seront nécessaire pour accélérer la mise en place de votre entreprise. Je vous recommande de ne pas tout faire par vous–même et de vous appuyer sur des professionnels. Cela vous évitera de vous épuiser et de vous décourager dès le départ. En outre, faire appel à des professionnels, c’est lancer son entreprise dans les meilleures conditions et augmenter vos chances de succès. Investir dans votre projet, c’est investir en vous et votre valeur est inestimable !

 

Dédramatisez votre relation à l’argent

 

Pour revenir à une relation à l’argent plus saine, rappelez-vous tous les éléments qui vous ont fait prendre la décision de partir à l’étranger. Vous avez pesé le pour et le contre et abordé la question financière. Une période plus ou moins longue sans revenues de votre part était prévue dès le départ. Vous avez certainement accepté de partir car la situation était peu risquée voire avantageuse. Gardez bien ce postulat en mémoire.

 

Si vous avez besoin d’investir dans un projet entrepreneurial, parlez-en ouvertement avec votre conjoint. Evaluez ensemble le budget dont vous avez besoin. Il ne s’agit pas ici de demander une autorisation mais plutôt de faire part de votre décision et de lui demander un soutien psychologique. Posez-vous les questions suivantes : si vous réalisez ce projet, comment vous sentirez-vous ? Si vous ne le faites pas, quel serait le risque émotionnel pour vous ?

Renseignez-vous sur les aides dont vous pourriez bénéficier auprès de l’entreprise de votre conjoint et des organismes locaux. Cela pourrait vous rassurer et vous aider.

Delphine Boileau-Terrien

Delphine Boileau-Terrien

Experte auprès des Femmes de challengeS qui veulent découvrir ET vivre du job qui leur colle à la peau, Delphine a accompagné une centaine de femmes à travers le monde à se reconvertir et lancer leur entreprise avec succès.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Martine mer 26/09/2018 - 10:44

Notre relation à l'argent est beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît. Pour travailler ce sujet depuis plus de 5 ans car moi même confrontée à cette situation d'expatriée suiveur, j'ai découvert que notre relation à l'argent touchait les ombres les plus profondes de l'Etre humain. Par example l'estime de nous mêmes, autrement dit la valeur que nous nous donnons a un impact direct sur la valeur que l'on attribue à sa prestation. Bien souvent en lien avec l'argent se jouent des peurs existentielles, telle que la peur de la mort, de finir sous un pont, de ne pas avoir sa place, de ne pas prendre sa place, de dépendance, d'insécurité etc....L'argent peut aussi devenir une "Drogue dur" entrainant des comportements addictifs lorsque l'argent tout à tout coule à flot! Prendre conscience que nous avons tous une relation à l'argent singulière comme nous l'avons avec la nourriture, l'eau, le travail, la mort... Remettre l'argent à sa juste place car selon moi il prend beaucoup trop d'ampleur dans notre société et il n'est pas considéré pour ce qu'il est et c'est bien là le problème. Permettre à chacun de transformer, pacifier sa relation à l'argent, remettre l'argent au service des projets de vie et je dirai plus globalement remettre la finance au service de l'Humanité et de la Planète plutôt qu'une source d'avidité, de pouvoir, de control, de stress un dévoreur d'énergie mal utilisé....

Répondre

PVT/VVT

PVT, VVT, WHV…Tous ces termes regroupent un ensemble de visas temporaires qui permettent à leurs détenteurs de voyager et travailler dans certains pays étrangers.

voir plusZ

VIE/VIA

Le volontariat international en entreprise (VIE) vous permet, sous certaines conditions, d'exercer une mission d'ordre scientifique, technique, commercial etc. dans une entreprise française à l'étranger.

voir plusZ
Sur le même sujet