TEST: inter

La France toujours aussi attractive, selon les Conseillers du commerce extérieur premium

Par Damien Bouhours | Publié le 10/03/2022 à 18:00 | Mis à jour le 10/03/2022 à 18:42
Le territoire français vu depuis le ciel

La France plaît-elle toujours à l’international ? La réponse est oui ! D’après le nouvel Indice d’Attractivité des Conseillers du Commerce Extérieur le territoire tricolore attire les investisseurs et ce grâce à sa politique économique. Mais quelles sont les voies d’amélioration et les régions qui tirent leur épingle du jeu ?

 

Les Conseillers du Commerce Extérieur (CCE) ont dévoilé leur 9e édition de leur Indice d’Attractivité, en collaboration avec Eurogroup Consulting. Près de 1000 des 4000 chefs d’entreprises et experts présents en France et dans plus de 140 pays ont été interrogés en janvier 2022 pour parler de l’attractivité du territoire français et ce deux ans après le début de la crise sanitaire. « Les CCEF sont de précieux relais à l’étranger pour rappeler nos réformes et notre volonté de faire de la France une terre d’attractivité et de reconquête industrielle », souligne la ministre déléguée à l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher.

 

Rebâtir notre industrie et affirmer notre leadership dans des secteurs d’avenir

 

L’Indice d’Attractivité de la France au plus haut depuis 2015

La crise sanitaire serait-elle derrière nous ? La France, le pays le plus attractif d’Europe en 2019, semble avoir retrouvé de sa superbe. L’attractivité de la France atteint 64 points soit son niveau le plus haut depuis 2015. Elle atteint même 69 points pour les CCE de la zone Amérique latine et Caraïbes. L’indice se trouve à 1,7 point de son record de 2020, avant la crise sanitaire. 78% des Conseillers du Commerce Extérieur considèrent l’attractivité du territoire comme « bonne » ou « plutôt bonne » dans leur pays d’implantation. 58% estiment même qu’elle s’est améliorée ces six derniers mois. « C’est notre action en plein cœur de la crise qui a porté ses fruits. C’est notre capacité de projection sur le long terme qui est reconnue. C’est notre ambition pour rebâtir notre industrie et affirmer notre leadership dans des secteurs d’avenir qui est saluée », se réjouit le ministre chargé du Commerce Extérieur et de l’Attractivité, Franck Riester.

 

Les critères de l'attractivité de la France

 

Innovation, fiscalité, recherche : les points forts de la France

Les critères d’attractivité de la France à l’international sont presque tous à la hausse entre 2021 et 2022. Les capacités d’innovation et de recherche de la France ont gagné 3,16 points, la fiscalité, le coût de la main d’œuvre et la flexibilité du travail ont également gagné 3 points chacun. Les réformes fiscales (baisse des impôts de production) sont jugées positivement par les CCE, de même que le plan France 2030 ou les programmes de soutien spécifique à l’industrie. 

 

Le coût de l'énergie inquiète

En revanche, les critères de la qualité des infrastructures, de la main d’oeuvre et également la sûreté des personnes ont perdu environ 1 point. Le plan quantique est jugé également « sans impact » pour 61% des répondants. Le gros bémol reste l’approvisionnement et le coût de l’énergie. Ce critère perd 5,3 points. Une situation qui risque d’empirer avec la guerre en Ukraine, qui se répercute déjà dans le prix à la pompe.

 

La carte des territoires et de l'attractivité en France

 

Quels sont les territoires les plus attractifs en France ?

Mais où fait-il bon investir et se développer en France ? L’étude s’est intéressée à l’attractivité des différents territoires français. Les spécificités des écosystèmes locaux et les atouts économiques du territoire orientent les différentes décisions d’investissement. Il semblerait pourtant que la plupart des régions françaises souffrent d’un manque de notoriété à l’international, à l’exception de l’Ile-de-France, l’Auvergne Rhône-Alpes ou encore la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. . « La disparité d’attractivité entre les territoires plaide en faveur d’un marketing territorial adapté aux forces et aux enjeux de chaque bassin de vie : les territoires qui font la différence auprès des investisseurs étrangers sont ceux qui valorisent le mieux leurs forces et leurs spécificités, et ont défini le plus précisément le type d’investisseurs qu’ils souhaitent attirer », explique Gilles Bonnenfant, président de la Commission pour l’attractivité de la France des Conseillers du Commerce Extérieur de la France et président d’Eurogroup Consulting.

 

La ville de Lyon, la métropole la plus attractive en France
La ville de Lyon, la métropole la plus attractive en France

 

Lyon est la ville la plus attractive

Parmi les métropoles, cinq se détachent pour leur attractivité : Paris, Lyon, Nice, Bordeaux et Toulouse. Lyon est la métropole privilégiée (75%) notamment grâce à sa qualité d’infrastructures. Paris recueille 71% d’avis positifs avec sa capacité d’innovation et de recherche. La qualité de vie est soulignée à Nice (62%) et Bordeaux (60%). Toulouse atteint 52% d’avis positifs grâce à ses faibles coûts d’installation.

 

Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique