2021, une année record pour l’attractivité en France

Par Anne-Claire Voss | Publié le 22/03/2022 à 17:46 | Mis à jour le 22/03/2022 à 18:24
Carte de la France entourée d'un liseré bleu blanc rouge

La France plaît-elle à l’international ? La réponse est oui ! Le bilan 2021 de l’investissement international réalisé par Business France a battu tous les records. 30% de nouveaux emplois ont été créés en plus par rapport à l’année dernière.

 

En 2021, 45.008 nouveaux emplois ont été créés en France. Il s’agit d’une augmentation de 30% comparé à l’année précédente. L'attractivité économique de la France s'exprime au sein de grandes métropoles régionales, mais aussi dans les agglomérations de taille plus modeste. 43 % des investissements en 2021 se localisent dans des agglomérations de moins de 200.000 habitants. "Le niveau atteint est historique, la France n’a jamais été aussi attractive qu’en 2021” confirme l'agence nationale au service de l'internationalisation de l'économie française, Business France.

 

2021, l’année des investisseurs européens

En moyenne, 31 décisions d’investissement ont été recensées par semaine en 2021 en France. Ces projets proviennent d'une soixantaine de pays différents, mais l'année 2021 est marquée par un renforcement significatif de l'attractivité de la France auprès des investisseurs européens, à l'origine de deux projets sur trois. L'Allemagne devient le premier pays investisseur en France, avec près de 300 projets, devant les Etats-Unis (247 projets). Les Etats-Unis restent au premier rang en termes d'emplois (10.118 emplois contre 8.063 pour l'Allemagne). Le Royaume-Uni complète le podium des pays investisseurs en France avec 151 projets recensés (4.202 emplois).

 

Une réindustrialisation en France

Le bilan confirme que la réindustrialisation française est une réalité. 460 projets industriels d'origine étrangère ont été recensés en France en 2021, soit une augmentation de 49 %, un niveau record. Ces projets ont permis de créer ou de maintenir plus de 15.000 emplois en France. Ils représentent 29 % des projets internationaux dans le pays et 34 % des emplois associés. Ces résultats démontrent que le processus de réindustrialisation de l'économie française, engagée depuis plusieurs années, s'accélère en 2021. Loin d'avoir été entamée, la confiance accordée par les investisseurs internationaux au site France sort renforcée de la crise sanitaire.

Business France confirme : " Les projets d'investissement international profitent à l'ensemble du territoire. Les entreprises sous contrôle étranger sont présentes et créent de l'emploi dans l'ensemble des régions de France. "

 

Anne-Claire Voss

Anne-Claire Voss

Diplômée d'un Bachelor en Management et médiation culturelle à l'ICART (Paris), elle décide de réaliser un Master en journalisme à l'ISFJ (Paris) et de se former avec notre rédaction.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition internationale