Mercredi 12 août 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

Les artistes 2.0 à suivre pendant le confinement

Par Déborah Collet | Publié le 25/04/2020 à 12:00 | Mis à jour le 27/04/2020 à 13:04
confinement artistes

Pour les artistes français, privés de scène, c’est le moment de se réinventer en livrant des chansons, des concerts ou des sketchs en ligne. D'autres interprètes, peu connus du grand public, sont propulsés sous les lumières bleus de nos écrans.

 

Un confinement festivalier

Selon le Syndicat Français des Artistes Interprètes (SFA), ils seraient plus de 15 000 artistes interprètes privés de travail et de revenus pendant le confinement. En France, les intermittents du spectacle doivent travailler 507 heures en un an pour obtenir leur régime d’allocations-chômage. Avec l’annulation des festivals et des concerts jusqu’au 11 mai, le festival à la maison mutualise les performances d’artistes en ligne.

Le festival du confinement "Je reste à la maison" a rassemblé 95 artistes et groupes musicaux du 1er ou 7 avril provenant de sphères musicales très différentes. La prestation inédite a été réalisée en live sur Facebook. Le casting regroupait des vedettes telles que Oxmo Puccino, figure du rap conscient, Malik Djoudi, nommé aux dernières Victoires de la musique, ou encore Sanseverino, l'ex-pilier des Klaxons. Le patron du festival explique : "On a tous besoin d'une bulle de divertissement en ce moment." Le festival proposera une programmation destinée exclusivement pour les jeunes avec entre autres, Aldebert avec ses comptines enfantines et Le Peuple de l'Herbe pour un cours de Beatbox.

Le festival Sofa, quant à lui, a proposé les 26 et 27 mars puis les 2,3 et 9 avril des "concerts à la maison". Le festival imaginé par Warner Music France a réuni des artistes tels qu’Alain Souchon, Christophe Maé, Renaud Capuçon, HollySiz, Barbara Carlotte. Le festival a fait un appel aux dons en faveur de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France pour soutenir le personnel hospitalier engagé dans la lutte contre le Covid-19.

coronavirus artistes

 

Le "festival des arts confinés" né le 16 mars grâce à l’initiative de deux musiciens compositeurs, Pierre-Marie Braye-Weppe et Arnaud Méthivier propose un large choix d’œuvres artistiques créées spécifiquement pendant cette période de confinement. La danse, la musique, le théâtre, l’opéra, l’art contemporain et les arts numériques sont mis à l’honneur sur le site Agora Off. Les artistes professionnels et amateurs du monde entier peuvent y participer et soumettre leurs créations. Le festival des arts confinés se déroulera sur toute la période de confinement et se clôturera à sa fin. "L'idée de construire la culture, d'avoir accès à la culture, elle est là en permanence chez moi. (…) Pour moi, il était évident de construire un festival du confinement. Ma fabrication de festivals ne s'arrêtera pas à cause d'un virus." a déclaré Pierre-Marie Braye-Weppe.

 

Malgré la fermeture des frontières européennes, le festival de la jeune photographie européenne CIRCULATION(S) qui devait se tenir du 14 mars au 10 mai à Paris continue de soutenir l’échange entre ses jeunes artistes. Toute l’équipe du festival et les 45 artistes de l’édition 2020 livrent tous les jours leur vision de cette situation inédite, partagent des images avec les culture-lovers confinés. De Minsk à Berlin, de Rome à Helsinki, de Paris à Barcelone, le festival continue de vivre, invite ses artistes à donner de leurs nouvelles et à garder le lien qui les unit aux quatre coins de l’Europe.

View this post on Instagram

• STAY HOME(S) • Jour après jour avec les artistes de CIRCULATION(S) * Day after day with the artists of CIRCULATION(S) . TÉLÉGRAMME #24 From @tamara_eckhardt_📍 Berlin . « Il y a quelques semaines, j'ai rendu visite aux familles de Travellers de mon projet „Les enfants de Carrowbrowne ». Un projet à long terme sur la plus grande minorité d'Irlande, les gens du voyage. Je pense beaucoup à eux. Je me demande quand je les reverrai. Quel genre d'impact cela a sur les enfants qui ne sont plus autorisés à jouer dehors ? Ceci est la dernière photo que j'ai prise de Vivianne avant mon départ. Restez à la maison, restez en sécurité.» . *** "A few weeks ago I visited the Traveller- families from my project „The Children of Carrowbrowne“. A long term project about Irelands largest minority group, the Travellers. I think about them a lot. I wonder when I will see them again. What kind of impact it has on the children who are not allowed to play outside anymore? This is the last picture I took of Vivianne before I left. Stay home, stay safe." . . . #circulationsalamaison #stayathomewithcirculations #stayathome #staysafe #festivalcirculations #keepconnected #artists #photography #creation #stayhomesproject @culture_gouv #culturecheznous

A post shared by Festival CIRCULATION(S) (@festival_circulations) on

 

En ligne, il est désormais possible de soutenir les musiciens, écrivains ou encore artistes qui, pour certains, ne perçoivent pas de revenu régulier. Un lien est intégré dans leurs lives et vous redirige vers une plateforme de financement telles que Patreon ou Tipeee.

 

Ils nous font rire pendant le confinement

Qui a dit qu’on ne pouvait pas rire pendant le confinement ? 

Le journal de confinement 2.0 fait son apparition sur nos écrans, comme celui de Mathieu Madénian qui, chaque jour, poste le quotidien d’un homme confiné sur un ton décalé. "Je me sentais tellement futile au regard de tous ces gens qui continuent à bosser… Je me suis demandé ce que je pouvais faire à mon niveau. Eh bien, c'est partager les conneries de mon quotidien pour faire rire les gens." déclare-t-il. 

Confinement jour 33

Publiée par Mathieu Madénian sur Jeudi 16 avril 2020

 

L’humoriste franco marocain, Booder, lui, se transforme en un enseignant de mathématiques, de géographie, d’histoire, tant bien que mal pour faire classe à son fils. À travers ses vignettes humoristiques postées sur ses réseaux sociaux, l’artiste rend hommage aux parents qui font à leurs enfants, chaque jour, l’aide aux devoirs. Face à la question de son fils "Qui est Vercingétorix?", l'humoriste sort assez rapidement du champ strictement historique et sort la carte... Astérix et la potion magique.

 

Camille Lellouche a préféré pousser la chansonnette pour faire rire les Français avec son hymne du confinement, Coco Corona, qui a été vue presque 2 millions de fois. Le titre évoque la perte de la notion du temps dû au confinement ou encore la peur de la contamination dès que quelqu'un tousse à côté d’elle. Aujourd’hui, elle défie le public avec le Coco Corona dance challenge pour que chacun réalise une chorégraphie sur la musique. 

 

Confiné dans une maison avec toute sa famille, le présentateur télévisé Arthur propose un show "fait maison" tous les jours, en direct à 16h30. Le "Show must go home" réunit plusieurs invités tels que Franck Dubosc, Kev Adams ou encore Camille Combal autour de jeux, de défis et d’anecdotes pour divertir les internautes. Le best of de la semaine est diffusé sur TF1. 

 

Quant au youtubeur Norman, il décrypte notre quotidien et met en scène cette drôle de période. "En confinement en couple ou avec une personne, c'est un peu compliqué de s'engueuler", fait-il remarquer. 

 

Le confinement amène d’autres artistes, inconnus jusqu’ici, à se faire connaître du grand public. Les deux humoristes toulousains, Mélissa Billard et Fred Menuet racontent le quotidien d’un couple avec trois enfants. L’histoire de la famille confinée est réalisée sous forme de séquences de série télévisée. "Comme on tournait un petit peu en rond, sans pouvoir faire de théâtre, on s’est dit qu’il fallait trouver un moyen de continuer à faire rire les gens et à leur apporter un moment de plaisir et d’évasion", explique Mélissa Billard.

 

Un autre couple prend le rang de nouvelles stars, ce sont les Creustel alias Marion Creusvaux et Julien Pestel. Le duo poste tous les jours une scène de films cultes doublée en français. De "Captain Marvel" à "Dirty Dancing", en passant par "Jurassik Park", le couple s’attaque aussi à de grands films hollywoodiens pour faire rire les Français.

 

Ils nous font chanter et danser

Jean-Louis Aubert, a été l’un des premiers à ouvrir la voie le dimanche 15 mars, en interprétant une chanson, guitare en main. L’ancien leader de Téléphone a donné une heure et demie de concert. Jean-Louis Aubert, accompagné d’un piano, a également rendu hommage au chanteur Christophe, décédé dans la nuit du jeudi 16 avril en interprétant la célèbre chanson Les paradis perdus.

 

Le groupe Tryo, faute de pouvoir réaliser un concert pour célébrer son 25ème anniversaire a opté pour un concert acoustique dans une salle vide diffusée sur les réseaux sociaux le 13 avril. Matthieu Chedid, alias M. a aussi interprété en compagnie de sa fille Billie un concert d’une heure retranscrit en direct sur les réseaux sociaux. Tous les soirs à 19h19, il donne rendez-vous à son public avec un(e) invité(e) artiste pour un direct. Benjamin Biolay, lui aussi propose tous les jours en fin d’après-midi plusieurs reprises de chansons célèbres sur son compte Instagram.

 

 

Francis Cabrel, très rarement présent dans les médias et surtout sur les réseaux sociaux nous fait une surprise de taille. Depuis le début du confinement, le chanteur a décidé de publier chaque jour une chanson sur la page Facebook de son label. La Québécoise Coeur de pirate s’est elle aussi prêtée au jeu d’interprétation de chanson dans laquelle elle chantonne les consignes en temps de Covid-19. "On ne niaise pas (on ne rigole pas), french (embrasse) pas ton voisin, protège les autres parce que l’été s’en vient." a-t-elle chanté.

 

Chaque jour, la page instagram "Restez à la maison le musical", créée par Sebastian Galeota, danseur, acrobate et chanteur met en relation le public avec des artistes de comédie musicale. Pendant 30 minutes de live, les uns comme les autres interagissent et chantent. Laurent Bàn, comédien et chanteur français y a notamment participé en reprenant la chanson "Together" pour témoigner de son soutien envers la Chine, qui mi-janvier était le tout premier pays touché par le coronavirus.

 

Les musiciens de l'Orchestre National de France ont réussi l'exploit d’interpréter le Boléro de Ravel par caméras interposées. Ils apparaissent en mosaïque sur l'écran donnant l'illusion de jouer tous ensemble. À Strasbourg, Colmar et Mulhouse, 250 jeunes choristes ont répondu à l’appel de la fédération française des Petits chanteurs de constituer une chorale virtuelle pour Pâques. Leur interprétation de l’"Alléluia" de Haendel a déjà été vue près de 150 000 fois.

 

La start-up JampSpace, elle, a eu l’idée de créer un concours de musiciens amateurs sur Facebook. Les uns après les autres, cinq musiciens amateurs se sont retrouvés pour partager un bon moment et interpréter les chansons de leurs choix. Le premier à se lancer dans la compétition, No a repris le morceau du rappeur Booba, Scarface ou encore un titre de Ray Charles, Hit the Road Jack. Certains ont choisi d’interpréter des compositions de leur propre répertoire.

[LIVE] Scène ouverte acoustique - 01/04

LIVE - Mini-contest acoustique #7

Publiée par JamSpace sur Mercredi 1 avril 2020

 

Le concours européen de la chanson comme de nombreux événements culturels ont dû être annulés et reportés. Pour le bonheur de ses fans, l’Eurovision sera retransmis sur youtube le 16 mai. La soirée intitulée “Europe Shine a Light” réunira l’Europe pendant deux heures et on y retrouvera les 41 artistes qui devaient jouer sur scène. Ils interpréteront des anciens morceaux du concours, avec “des paroles fédératrices adaptées au contexte”. L’organisateur du concours, Jon Ola Sand, explique que l’objectif de la soirée est "d’unir l’Europe le 16 mai avec un unique prime time". Il encourage les pays à "diffuser le programme pour l’esprit d’unité et de camaraderie."

Les chaînes de médias musicaux s’y mettent également. Depuis le début du confinement, le site Arte Concert a décidé de mettre à disposition plus de 600 concerts, à voir et à revoir en accès libre. Jack, le média musical de Canal + propose une "session maison" d'artistes qui se produisent depuis chez eux. L'occasion de découvrir de nouveaux talents dans une session acoustique.

 

Ils s’unissent pour récolter des fonds

Les artistes français tiennent aussi à soutenir le personnel soignant dans cette lutte contre l’épidémie de coronavirus. Florent Pagny, Pascal Obispo et Marc Lavoine ont uni leurs énergies pour concocter une chanson intitulée Pour Les Gens du Secours. Chacun a enregistré sa partie, Marc Lavoine a écrit, Pascal Obispo a composé et Florent Pagny les rejoint à l’interprétation. L’intégralité des droits et fonds générés seront reçus par Le Collectif qui vient en aide aux enfants hospitalisés.

 

En direct de Montréal, Lara Fabian a écrit et produit une chanson intitulée "Nos coeurs à la fenêtre". Elle fredonne sur un air tendre, un hymne à l’espoir " Si dans les rues le temps s’arrête. Nos voix enlacées portent l'espoir plus haut" chante-t-elle. La chanteuse belge a déclaré que les bénéfices de sa nouvelle chanson seront reversés aux personnels soignants de ses "quatre pays de coeur" c’est-à-dire la France, l’Italie, la Belgique et le Canada. Le clip est disponible sur Youtube et on y découvre la Tour Eiffel et la Grand-Place de Bruxelles. À l’écran, Eva Longoria, Franck Dubosc, Iris Mittenaere, Vanessa Demouy, Michel Drucker, Gilles Bouleau ou encore Audrey Lamy font leur apparition.

 

300 personnalités dont des artistes, sportifs mais aussi journalistes se sont mobilisés pour chanter un titre inédit à l’unisson "Et demain ?". Le but étant de collecter un maximum de fonds pour les distribuer par la suite à la Fondation Hôpitaux de Paris - Hôpitaux de France. Ainsi, chacun d’entre nous peut soutenir les infirmières, les médecins, les aides soignantes qui œuvrent chaque minute et sans relâche pour nous permettre d’espérer un autre demain.

 

D’autres artistes planétaires livrent des interprétations, comme le chanteur de U2, Bono qui a chanté en inédit "Let your love be known" dédié "aux médecins et infirmières". Il fredonne une histoire d’amour pour nous dire que "la distance" n’empêche pas les messages d’amour et de soutien. 

Nous vous recommandons

deborah collet

Déborah Collet

Spécialisée en communication et dans les relations médias, elle est aujourd’hui journaliste au sein de la rédaction internationale.
0 Commentaire (s)Réagir

Ma Vie d'Expat

Ho Chi Minh Ville Appercu
CHRONIQUE

Journal d'une famille confinée à Hoi An - Petites routines

Quelle place occupent les routines dans notre vie et quelles sont les routines spécifiques au Vietnam ? C'est à ces questions que s'attaque ce 4ème épisode du journal de bord d'une famille confinée.

Voyage

Hambourg Appercu
HISTOIRE

Les villes hanséatiques : un incontournable de l'histoire allemande

À la fois vestiges historiques et réalités politiques, les villes hanséatiques comme Hambourg et Brême sont une spécificité unique au monde. Des précisions pour comprendre leur nature et fonction.