Voyages temporels - Les courses de chars

Par Patrick KERSALE | Publié le 09/12/2020 à 23:00 | Mis à jour le 18/02/2021 à 14:47
COURSE DE CHARS NOUVEL AN SIEM REAP

Certains objets, concepts et croyances aux origines pluriséculaires constituent le génome des peuples et les caractérisent. Au Cambodge, terre de concept de l'impermanence, Patrick Kersalé se livre depuis près de dix ans à une quête sur la permanence qu'il dépeint dans ses ”Voyages temporels”.

.

Aujourd’hui :

Courses de chars médiévales

L'iconographie d'Angkor Vat témoigne de l'existence de courses de chars à bœufs au début du XIIe siècle.

Les piédroits des portes du temple regorgent de médaillons représentant des scènes de la vie quotidienne, des mythes hindous ou encore des croyances animistes. Certaines séries de médaillons présentent des scènes à la manière de bandes dessinées.

Course de Chars a boeufs Angkor vat

C'est notamment le cas pour cette course de chars qui semble illustrer, à sa manière, la fable de La Fontaine, le lièvre et la tortue. Ici, le premier char (en rose), très en avance, ne peut plus avancer car l'un des bœufs s'est retourné et fait reculer le char !

Comme le démontre cette capsule, les courses de chars à bœufs (mais aussi à buffles) se perpétuent au Cambodge.

 

Ce tournage date de 2017. Les festivités avaient été organisées derrière l'actuelle billetterie du parc archéologique d'Angkor. 

Course de chars nouvel khmer siem reap

 

Sur le même sujet
IMG_5559 PKE CARRE-2

Patrick KERSALE

Patrick Kersalé est un ethno-archéo-musicologue français spécialisé dans l’étude des instruments et les danses anciennes du Cambodge. Il a reconstruit l’instrumentarium musical angkorien.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'éditon Cambodge.

À lire sur votre édition locale